http://michel.buze.perso.neuf.fr accueil Livre d'or
Le Petit Momo (non-illustré).
[A] [B] [C] [D] [E] [F] [G] [J] [K] [M] [N] [O] [P] [R] [S] [T] [V] [W] [Z]
    [A] [^] \+\ \-\
  1. Abusé : Exagéré.
    C'batard m'a mis une sale note, comment c'est trop abusé !
    Le professeur m'a très mal noté, je trouve cela exagéré, il pousse le bouchon un peu trop loin.
  2. Accro : Dépendant (à une drogue, ...).
    Ma sister elle est trop accro à Candy Crush !
    Ma soeurette est si passionnée du jeu Candy Crush que je me demande si ce n'est pas pour elle une addiction.
  3. Affiche (se taper l') : Attirer l'attention au sens péjoratif du terme, voire 'être la risée de'.
    Comment tu t'es tapé l'affiche avec ta chemise de dèpe cousin !
    Jésus Marie Joseph ! On ne peut vraiment pas dire que vous soyez passé inaperçu hier au cocktail, sans doute en raison de votre accoutrement, quelque peu... exotique allais-je dire, vous en conviendrez n'est-ce pas ?
  4. Auche, Auch : Dur, difficile.
    Elle était auche à sauter cette grille !
    Il m'a été difficile d'enjamber ce grillage.
  5. Avoir le seum : De l'arabe sèmm (venin). Expression qui signifie être dégoûté, avoir de la rancoeur.
    T'as vu quand Mous il a dit à Jawad qu'il savait pas jouer ? Jawad il avait trop le seum !
    Avez vous remarqué la déception et la colère de Jean lorsque Michel lui a annoncé ne pas savoir jouer ?
  6. [B] [^] \+\ \-\
  7. Bad Trip : Moment de détresse intense, voire de déprime.
    Comment y s'est tapé un bad trip pendant la résoi !
    Il était blanc comme un cachet d'aspirine, il a probablement effectué un mauvais voyage (en anglais bad trip).
  8. Balancer : Avouer.
    Il a balancé c'gros bâtard, on va lui niquer sa reum !
    Cet homme n'est pas digne de confiance, il a vendu la mèche et a avoué toute la vérité, nous allons rendre une visite amicale à sa mère.
  9. Balle (C'est de la) : Exprime l'enthousiasme, quelque chose de bien, de beau, de positif.
    Cette meuf, c'est de la balle !
    Je ne suis pas insensible aux charmes de cette demoiselle.
  10. Barre : Familièrement un délire, un fou rire.
    Comment on s'est trop tapé une barre !
    Nous avons ensemble rigolé pendant plusieurs minutes.
  11. Bebom : voir balle.
    C'est trop d'la bebom !
    C'est extraordinairement attrayant !
  12. Bédaver : Fumer des substances illicites.
    J'ai bédavé comme un ouf, j'étais foncedé !
    J'ai abusé de cette chaleureuse herbe, je me sens tout chose.
  13. BG : Belle Gosse; Masculin: BG, beau gosse (bogoss).
    Matte la Bg, elle déchire sa race !!!
    Regardez cette jolie jeune fille, elle m'éblouit et mon corps tout entier frémit devant une si belle personne !
  14. (C'est de la) Bombe (de balle) : Expression pour exprimer le fait que quelque chose ou quelqu'un te plais. (verlan : Bebom)
    Ton survet Costla c'est d'la bombe de balle !
    Ta tenue de sport griffée Lacoste te va à ravir, j'en apprécie la coupe et le style
  15. Bouffon : Qui ne s'apparente pas au clan. Gros nul. Trouillard.
    Nique lui sa race à c'bouffon !
    Rabats lui son caquet à cet individu qui ne s'apparente pas à notre milieu !
  16. Boule : Postérieur, fesses.
    Téma la chiennasse, je lui pète le boule direct !
    Observez la finesse des traits du visage, la poitrine généreuse et le galbe parfait des hanches, et que Dieu me pardonne la crudité de mes propos.
  17. [C] [^] \+\ \-\
  18. Carotte : Du verbe carotter dérober, voler, mais dans une forme invariable.
    Il m'a carotte un zedou d'teuchi, l'bâtard, tu vas voir comment je vais l'niquer grave !
    Le scélérat m'a dérobé douze grammes de cannabis, il va s'en mordre les doigts.
  19. Carre s'en carrer : Se moquer, ignorer.
    Elle me kiffe pas, zyva j'm'en carre ! / Elle ne m'aime pas, mais de toutes les manières, je m'en moque.
  20. Chanmé : 1) Méchant, peu plaisant.
    Chanmé les exercices donnés par l'autre chienne d'prof de maths !
    Les devoirs distribués par la professeur de mathématiques, que nous détestons, étaient désagréables.
    2) Peut également signifier hallucinant.
    Chanmé comment elle est bonne ! / Elle est si belle que s'en est affolant.
  21. Chelou : Bizarre, inhabituel. Par extension : qui ne s'apparente pas au clan.
    La prof d'anglais elle a des veuch tout chelous !
    Ce n'est pas tous les jours que l'on voit une coupe de cheveux aussi inhabituelle et cocasse que celle de la professeur d'anglais, nous n'en voyons jamais de telle.
  22. Cheum / cheumo : Moche, laid.
    Comment t'es trop cheum sa mère ! / Tu es horriblement hideux.
  23. Cheutron : Tête, visage.
    Zyva, tu t'prends pour quoi ? J'vais t'exploser la cheutron !
    A qui te compares-tu pour me traîter de la sorte ?
    Si tu me cherches, tu vas finir par me trouver, la violence ne règle pas les problèmes mais j'ai bien peur de devoirs en faire usage !
  24. Chourave : Du verbe chouraver, voler, extorquer.
    Zyva, on m'a chourave mon gun à billes !
    Saperlipopette, une personne mal intentionné m'a dérobé mon pistolet à petits projectiles.
  25. Cimer : Merci.
    Cimer Moussa !
    Je te remercie ô noble Moussa.
  26. Comment : Exprime l'intensité.
    Comment j'lui ai niqué sa race à c'bouffon !
    Je sors indéniablement vainqueur du combat qui m'a opposé à cet individu qui ne s'apparente pas à notre style de vie, ceci dit en toute modestie, s'entend, et avec la sportivité qui s'impose en de pareilles circonstances.
  27. Cousin : Ami, confrère, ou personne qu'on ne connait pas du tout..
    Eh cousin ! T'as pas une garro pour oim ? Eh regarde-moi quand je te parle ! Eh tu m'as mal regardé là !
    Baisse les yeux maintenant ! Il est ouf lui !

    Excusez-moi monsieur! Pourriez vous me dépanner d'une cigar... monsieur ! S'il vous plaît, monsieur ! Non ? Bon bah... bonne journée !
  28. Creuvard : Egoïste.
    Zyva fais tourner ta garro sale creuvard !
    Aurais-tu l'amabilité de me laisser prendre une bouffée de ta noble cigarette ?
  29. [D] [^] \+\ \-\
  30. Dalle : Fait d'avoir faim.
    J'ai trop la dalle sa mère ! / Sacrebleu, je suis horriblement affamé !
  31. Daron : Père. Féminin: daronne (mère).
    Ton daron il est chanmé ! / Ton paternel n'est pas très sympathique.
  32. Darre : Difficile.
    Les putains d'exos sont darres ! / Les devoirs sont biens trop durs.
  33. (Foutre le) Dawa : Mettre du désordre, du bazar, déranger....
    Viens pas foutre le dawa, ou j'te nique ta race ! / Je vous prierai de rien mettre en désordre, ou j'en serai fort navré.
  34. Déchiré, foncedé : Se dit d'une personne qui vient de consommer du cannabis.
    J'suis foncedé !
    Mon regard est vitreux, je perds mes mots, un mince filet de bave s'écoule sur mon menton et je rigole comme un décérébré, sans aucune raison. J'ai payé assez cher pour me mettre dans cet état. Bref: je viens de consommer du cannabis.
  35. Deux-de-tension : Individu apathique, sans dynamisme ou sans volonté.
    Comment c'est un deux-de-tension ton sauss quand y danse!
    Votre ami a visiblement grand mal à suivre la cadence endiablée de cette musique technologique assourdissante proposée par le jockey du disque.
  36. Dossier : Honte.
    Trop le dossier cette histoire ! / Ce récit me fait terriblement honte.
  37. [E] [^] \+\ \-\
  38. Endormir : dérober, escamoter discrètement.
    Putain les mecs, qui c'est qui m'a endormi mon feu ?
    Je sollicite votre attention une seconde, chers convives ! Quelqu'un aurait-il entr'aperçu mon briquet en or ciselé, serti de rubis ? C'est un bibelot, certes, mais cher à mon coeur car hérité de mon aïeul Fulbert III de Martignac.
  39. Engréner : Endoctriner, enrégimenter.
    Comment ils l'ont engrené à niquer la prof d'anglais !
    Ses camarades de classe ont su le convaincre de se joindre à eux pour rouer de coups le professeur d'anglais, et sur la fin il y prenait même du plaisir. Mais il n'a pas un mauvais fond, et il y avait une ambiance tellement bon enfant.
  40. [F] [^] \+\ \-\
  41. Fissure : Plaire.
    La meuf de 'taleur, j'la fissure !
    Te souviens-tu de la jeune fille que nous avons vu il y a peu de temps ? Je la trouve fort à mon goût !
  42. Fritter : Se battre.
    Ouaille, bouffon ! Tu veux t'fritter ?
    Pauvre idiot, si tu continues je vais engager le combat et te coller une bonne râclée !
  43. [G] [^] \+\ \-\
  44. Garro : Cigarette.
    J'ai carotte des garros à la sortie du lycée !
    J'ai demandé gentiment à un jeune qui passait par là s'il pouvait me céder son paquet de cigarettes.
  45. Go : signifie femme ou fille
    voir aussi "Bonne"
    Téma la go là bas trop bonne !
    Ne remarquez vous pas que cette fille légèrement vêtue, au déhanchement sexiesque, au visage divin, et à la poitrine parfaitemant généreuse, possède un charme non négligeable qui fait d'elle une chose tout à fait accessible sexuellement parlant ?
    Cela éveille en moi sentiments profondément enfouis dont je n'avais connaissance, pulsions qui me mène vers l'agonie, et caetera...
  46. Guèse, trikare : Etre découvert ou plus familièrement grillé.
    Téma c'gros bâtard ma guèse en train de tricher pendant son putain de contrôle !
    Je suis indigné, cet homme, avec qui je ne peux m'entendre, m'a remarqué alors que je tentais de réussir illégalement mon évaluation.
  47. Graille : Manger.
    Je vais graille j'ai trop la dalle !
    Je m'en vais festoyer à table car le repas est prêt et je suis affamé !
  48. Gun : Arme à feu.
    Ziva prête moi ton gun, l'aut'batârd y m'a manqué de respect !
    Pourrais-tu, s'il te plaît, me prêter ton arme à feu, afin que je règle son compte à l'importun qui n'a été qu'à moitié urbain à mon égard.
  49. [J] [^] \+\ \-\
  50. Jarter : Se faire jeter.
    On s'est fait jarter du Leclerc ! / On nous a demandé de partir immédiatement du centre commercial.
  51. [K] [^] \+\ \-\
  52. Kaillera : Racaille. Personne de notre milieu. Diminutif : 'kaille.
    On est des kaillera, on rigole aps avec oit !
    Nous sommes des gens peu fréquentables, nous ne rigolons pas avec des sans-amis fermés sur eux-mêmes comme toi.
  53. Kedal : Rien.
    J'ai chourave des garros mais t'auras kedal !
    J'ai obtenu illégalement des cigarettes mais tu n'en auras certainement pas !
  54. Keuf : Policier.
    C'est trop un mito c'keuf, il a balancé qu'on avait chourave le sac d'une mémé !
    Ce policier a menti, il a raconté à toute la ville que nous avions volé le sac à main d'une personne âgée.
  55. Kiff(er) : Apprécier.
    Comment je kiffe trop son cul !
    Le sien postérieur n'est pas sans éveiller chez moi des pulsions bien naturelles, qui me mettent dans une humeur joviale, pour ne pas oser dire gauloise.
  56. [M] [^] \+\ \-\
  57. Mito : Mensonge. Dérivé de mythomane menteur.
    On me fait pas des mitos à moi, bouffon !
    Je ne suis pas le genre de crédule à qui vous ferez gober vos sornettes, sombre idiot !
  58. Mortel : Bien, beau, dont on peut se réjouir invariable.
    Elles sont trop mortelles tes Nike !
    Vos chausses s'entendraient fort bien avec mes pieds, aussi vous demanderai-je de m'en faire l'offrande sans opposer de résistance.
  59. [N] [^] \+\ \-\
  60. Nawak : Exprime le fait qu'il s'agisse de n'importe quoi.
    C'est nawak ton histoire ! / Ce que tu nous racontes n'a pas de sens.
  61. [O] [^] \+\ \-\
  62. Ouaille : Interjection telle que Han ! Ça alors !
    Ouaille, elle trop kiffante la meuf !
    Tonerre de Brest ! Cette demoiselle m'a tout l'air d'être agréable, ça serait avec plaisir que j'irais lui parler, je sens que le courant pourrait passer entre nous.
  63. Ouch : Ce dit pour provoquer quelqu'un.
    Tu me gaves, ouch ! / Tu m'énerves, je ne te supporte plus, et toc !
  64. ... Ou quoi ? : Permet à l'interlocuteur d'avoir la possibilité de répondre à côté de la question.
    Ça va ou quoi ?
    Comment allez vous ?, Mais vous n'êtes bien entendu absolument pas tenu d'apporter une réponse à ma question...
  65. [P] [^] \+\ \-\
  66. Pécho : 1) Avoir.
    J'ai pécho mon bus ! / J'ai réussi à avoir de justesse mon moyen de transport.
    2) Exprime également le fait d'avoir eu un rapport sexuel.
    Je l'ai pécho après le Mac Do !
    J'ai fais l'amour avec elle après l'avoir emmené dîner chez un des plus grands restaurants parisiens.
  67. Péta : Voler. Voir carotte, chourave.
    Il lui a péta son phone !
    Il a volé à ce pauvre malheureux son moyen de communication.
  68. Poucave : Traître.
    Il nous a balancé, comment c'est trop une poucave ce keum !
    Il nous a trahi, ce garçon est fourbe, c'est un traître.
  69. Pouff' : Personne du sexe féminin considérée comme trop hypocrite et qui n'est pas appréciée par l'énonciateur.
    Karima c'est trop une pouff' ! / Il n'y a personne qui aime la compagnie de Karima dans ce monde.
  70. [R] [^] \+\ \-\
  71. Race (sa) : Exprime le mécontentement.
    Sa race ! / Je suis d'humeur maussade.
    Sa race, c'bouffon ! / Je ne me sens pas bien. C'est le résultat de la proximité de cet individu.
  72. Relou : Lourd, insupportable.
    Comment c'est relou, ça m'vénère !
    Cette situation m'est douloureuse et elle me fâche !
  73. Respect : Qui marque la supériorité; féliciter un camarade.
    J'dis respect Youssef ! / Dieu que tu es fort Youssef, nous te félicitons et nous te tirons notre chapeau.
  74. Reuch : Cher, coûteux.
    'Tin comment c'est trop reuch !
    Je vous fais remarquer que ceci est très coûteux, nous n'avons point les moyens, rentrons avant qu'il ne soit trop tard.
  75. Reum : Mère.
    Comment elle est trop cheum sa reum !
    Il me semble que sa mère est drôlement laide !
  76. [S] [^] \+\ \-\
  77. Sérieux : Indique que le propos est grave, important, et qu'il faut donc lui accorder le plus grand crédit.
    Sérieux, j'kiffe trop son cul à vot' fille !
    Monsieur, j'ai l'honneur de vous demander la main de votre fille.
  78. (Avoir le) seum : De l'arabe sèmm (venin). Expression qui signifie être dégouté, avoir de la rancoeur.
    T'as vu quand Mous il a dit à Jawad qu'il savait pas jouer ? Jawad il avait trop le seum !
    Avez vous remarqué la déception et la colère de Jean lorsque Michel lui a annoncé ne pas savoir jouer ?
  79. Stylé : Beau, joli, qui se laisse regarder.
    Ouaille Camel, ton survet' est trop stylé !
    Ça alors Paul-Camel, tu es drôlement bien vêtu aujourd'hui, je suppose que tout le monde va t'envier.
  80. [T] [^] \+\ \-\
  81. Taff' : Travail.
    Ouaille, j'peux pas aller au stade ce soir j'ai trop d'taff !
    Zut, je ne peux point me rendre au gymnase à l'heure du souper, j'ai une quantité de travail à accomplir.
  82. Tas's (ou Timp's)' : 1) Contraction de pétasse ou Putain en verlan; qualificatif de la fille facile et/ou portée sur le sexe.
    Sa meuf c'est une vrai timp's toute la cité la niké
    Sa bien-aimée, me semble être une femme insatiable, au vu du grand nombre de liaisons qui lui sont prêtées.
    2) Se dit aussi de certaines personnes de sexe féminin qui s'habillent d'une manière suggestive.
    T’as vu Samira du bloc D elle était sapée comme une timp’s à la résoi.
    As tu remarqué que Samira, celle qui demeure rue Descartes, portait une tenue plutôt osée, lors de la soirée ?
  83. Tavu' : Pour "T'as vu ?" : avoir regardé, vu, remarqué...
    Tavu' l'cul d'la taspé là-bas ? Comment elle est trop bonne sa race !
    As-tu remarqué le postérieur de la jeune fille qui se trouve là ?
    Quelle jolie demoiselle, je suis tout émoustillé de la voir.
  84. Tèje : Jeter, refuser, réfuter, envoyer promener.
    T'aurais vu comment Jamel il a tèje la prof d'anglais !
    Le facétieux Jamel ne s'est pas laissé démonter face aux réprimandes de la professeur d'anglais !
  85. Téma : Regarder.
    Généralement employé dans des expressions péjoratives, marque l'insistance de l'énonciateur.
    Téma comment c'est chelou !
    Nom d'un petit bonhomme, il me semble que ceci est drôlement compliqué !
  86. Tepu : Prostituée. Insulte.
    Ma daronne c'est trop une tepu !
    Celle pour qui je suis la chair de sa chair est odieuse avec moi ces derniers temps, je ne l'apprécie guère.
  87. Tiep : Pitié.
    Tu me fais trop tiep ! / Mon pauvre, tu me fais pitié !
  88. Trop : 1) Exprime l'intensité. En cela, synonyme de comment.
    Trop la honte, ce sonblou ! / Ce blouson est ridicule, et dans des proportions considérables.
    2) Trop et comment peuvent éventuellement cohabiter dans la même phrase, pour exprimer une intensité très élevée.
    Trop comment j'suis foncedé !
    J'ai fumé une quantité déraisonnable de cannabis. Je crains que mon acuité intellectuelle en pâtisse pour la paire d'heures à venir.
  89. Truc-de-ouf : Désigne une chose peu commune.
    C'est un truc de ouf ! / Mon Dieu, mon entendement est tout dépassé !
  90. [V] [^] \+\ \-\
  91. Vanne : 1) Du verbe vanner : rigoler de quelqu'un, se moquer de lui.

    Comment il a vanné Mouloud c'gros bouffon ! / Ce garçon si stupide s'est moqué de notre ami Jean-Mouloud.
    2) Petite blague.
    Ses vannes étaient trop pas marrantes en plus ! / Les idioties de ce jeune homme n'ont fait rire personne.
  92. Vénère : Enerver.
    Zyva, tu m'vénères ! / Nom d'une pipe, tu m'exaspères !
  93. [W] [^] \+\ \-\
  94. Wesh : Saluer quelqu'un.
    Wesh Jamel ! / Bonjour Jamel ! Quel plaisir de te voir !
  95. [Z] [^] \+\ \-\
  96. Zarbi : Bizarre.
    Moustafa il est trop zarb !
    Pierre-Moustafa est drôlement étrange ces jours-ci.
  97. Zarma : Expression employée pour la salutation.
    Abandonnée il y a peu car il s'agissait d'une insulte au Coran (nom de Dieu).
    Zarma tête de mort Mouloud ! Tranquiiiiiil !!!
    Bonjour cher ami Pascal-Edouard, que vous est-il donc arrivé de nouveau depuis notre dernière entrevue ?
  98. Zyva : Indique que la demande est pressante.
    Zyva, fait méfu, sale chacal !
    Ne sois donc pas si avare de ta cigarette et fais en profiter ton vieil ami qui trépigne d'impatience.


Tiré en grande partie du "Dictionnaire du Sauvageon" de Marcel de Guérande qui se trouvait originellement au sein de la rubrique consacrée au club C.C.F.C ("Cessons de Causer le Français comme des Charretiers, nom de dieu") sur le site non-officiel du Professeur Rollin ou-pas.net (le site et la page n'existent plus...). Certains l'attribuent au linguiste B. Chain.
Ce dictionnaire a été complété par la suite sous le titre "Dico des banlieues" .
On lui a attribué d'autres noms tels que : "Vocabulaire du Sauvageon", "Dico du 93 (neuf trois)", "Petit momo non-illustré" (ou "Petit momo illustré")...

LIENS : http://vplan.argot : Mon dico d'argot => http://michel.buze.perso.neuf.fr/lavache/argot.htm
BIBLIOGRAPHIE :
- "Lexik des Cités" (241 mots), Collectif (une dizaine de jeunes du Bois-Sauvage à Evry), septembre 2007, Editions Fleuve Noir; préfacé par le linguiste Alain Rey et le rappeur Disiz la Peste.
- "Comment tu tchatches - Dictionnaire du français contemporain des cités", Jean-Pierre Goudaillier, Paris, Maisonneuve & Larose, 1997 (1ère éd.), 1998 (2ème éd.), 2001 (3ème éd.)
- "L'argot", Louis-Jean Calvet, Paris, Presses Universitaires de France, collection « Que sais-je ? », 1994
- "Le vrai langage des jeunes expliqué aux parents (qui n'y entravent rien)", Eliane Girard et Brigitte Kernel, , Paris, Albin Michel, 1996