http://michel.buze.perso.neuf.fr accueil e-mail: michbuze@club.fr favoris vote ! £ivre d'or
Noël vu par Pierre Desproges

Noël : Nom donné par les chrétiens à l'ensemble des festivités commémoratives de l'anniversaire de la naissance de Jésus-Christ, célèbre illusionniste palestinien de la première année du premier siècle pendant lui-même.
Ces festivités sont :
  • Le dîner : généralement frugal ; rillettes, pâté, coup de rouge, poulet froid, coup de rouge, coup de rouge.
  • Le messe de minuit : c'est une messe comme les autres, sauf qu'elle a lieu à vingt-deux heures, et que la nature exceptionnellement joviale de l'événement fêté apporte à la liturgie traditionnelle un je-ne-sais-quoi de guilleret qu'on ne retrouve pas dans la messe des morts.
  • Le réveillon : d'après les chiffres de l'UNICEF, l'équivalent en riz complet de l'ensemble foie gras - pâté en croûte - bûche au beurre englouti par chaque chrétien au cours du réveillon permettrait de sauver de la faim pendant un an un enfant du Tiers Monde sur le point de crever et le regard innomable de ses yeux brûlants levé vers rien sans que Dieu s'en émeuve, occupé qu'Il est à compter les siens éructant dans la graisse de Noël.
  • La remise des cadeaux
  • Le déjeuner de réveillon : Ô bûches de Noël, indécents mandrins innervés de pistanche infamante et cloqués de multicolores gluances hyperglycémiques, plus douillettement couchées dans la crème que Jésus sur la paille, vous êtes le vrai symbole de Noël.
  • La bise à la tante qui pique :
    Après avoir vomi son déjeuner, le chrétien reçoit la tante qui pique et la donne à sucer à ses enfants.

    (Pierre Desproges - Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des bien nantis, 1985)


  • Facebook :
    Addthis :
    ShareThis: