Citations Humoristiques Dictionnaire Citation Humour Pensées Maximes Aphorismes Travail Mariage Hommes Femmes Cons Connerie Sexe Sacha Guitry Coluche Desproges Geluck
http://michel.buze.perso.neuf.fr accueil e-mail: michbuze@club.fr favoris vote ! £ivre d'or
Citations, Pensées, Maximes... (+660)
    [ Travail (35) ] [ Connerie (43) ] [ Mariage (37) ] [ Amour (11) ]
    [ Cocus / Bigames... (7) ] [ Hommes / Femmes (15)] [ Femmes (53) ]
    [ Hommes (32) ] [ Sexe (10) ] [ Politique (22) ] [Divers (385) ]

    "Les citations, c'est de la pensée en conserve :
    c'est pas cher, c'est pas toujours très bon, mais tout le monde en mange."
    (Nicolas Meyer)
    A lire aussi : Une autre page avec de très BELLES CITATIONS...

    LE TRAVAIL

  1. Le travail est une belle chose. Ne sois pas égoïste, laisse-le à tes copains.
  2. Le travail est pour moi la chose la plus sacrée !!!... c'est pour ça que j'y touche pas !!! (ou :
    Le travail est sacré, surtout n'y touchez pas !)
  3. Le travail est l'opium du peuple et je ne veux pas mourir drogué. (Boris Vian)
  4. Le travail c'est la santé, d'accord. Mais alors pourquoi y a-t-il la médecine du travail et les accidents de travail ?
  5. Si le travail c'est la santé, ben je préfère encore être malade.
  6. Si le travail c'est la santé, donnez donc le mien à quelqu'un de malade.
  7. Si tu as envie de travailler, assieds-toi et attends que ça passe. (Proverbe Corse)
  8. Travailler dur n'a jamais tué personne, mais pourquoi prendre le risque ? (Edgar Bergen)
  9. Travailler dur paye plus tard... être fainéant paye tout de suite.
  10. La différence entre le chocolat et le travail c'est que le chocolat constipe et le travail fait chier.
  11. L'homme n'est pas fait pour travailler. La preuve, c'est que ça le fatigue (Georges Courteline ? Voltaire ???)
  12. Quand on ne travaillera plus le lendemain des jours de repos, la fatigue sera vaincue. (Alphonse Allais)
  13. Si l'on veut gagner sa vie, il suffit de travailler.
     Si l'on veut devenir riche, il faut trouver autre chose.
    (Alphonse Karr)
  14. Le travail d'équipe est essentiel. En cas d'erreur, ça permet d'accuser quelqu'un d'autre
  15. Beaucoup trop payé pour ce que je fais, mais pas assez pour ce que je m'emmerde. (Daniel Pennac)
  16. Tant que mes chefs font comme si je gagnais beaucoup, je fais comme si je travaillais beaucoup  (ou :
    J'arrêterai de faire semblant de travailler le jour où on arrêtera de faire semblant de me payer)
  17. Si ton labeur est dur, et si tes résultats sont minces, rappelle-toi qu'un jour le grand chêne a été un gland comme toi...
  18. Si le vin te gêne dans ton travail, supprime le travail
  19. Suggestion lue dans une entreprise :
    Il est possible de faire de substantielles économies en supprimant la climatisation de l'entreprise :
     Il suffit de mettre d'un côté du bâtiment tous ceux qui brassent de l'air et de l'autre tous ceux qui nous le pompent
  20. La forme des pyramides le prouve, l'homme a toujours eu tendance à en faire de moins en moins.
  21. La hiérarchie c'est comme une étagère, plus c'est haut, plus c'est inutile.
  22. Les administrations, c'est des endroits où quand on arrive en retard, on croise ceux qui s'en vont en avance (Coluche)
  23. Les fonctionnaires sont un peu comme les livres d'une bibliothèque, ce sont les plus hauts placés qui servent le moins. (Georges Clemenceau)
  24. A la sécurité sociale, tout est assuré sauf la pendule.
     Ça, on ne risque pas de la voler, le personnel a les yeux constamment fixés dessus.
    (Coluche)
  25. Comité : un groupe de personnes incapables de faire quoi que ce soit par elles-mêmes qui décident collectivement que rien ne peut être fait ! (Winston Churchill)
  26. Un chef, c'est quelqu'un qui sait avoir tort et imposer ses erreurs.
  27. Un chef, c'est un mec avec une mentalité d'employé, mais qui ne veut plus rien foutre. (Coluche)
  28. Les chefs sont comme les nuages, quand ils disparaissent, il fait un temps magnifique !
  29. Ne me considérez pas comme votre chef, mais plutôt comme un ami qui a toujours raison
  30. Quand les patrons parlent d'augmenter la productivité, ils ne parlent jamais pour eux-mêmes.
  31. Si votre patron vous fait des avances, profitez-en pour lui en demander une. (Yvan Audouard)
  32. Un expert, c'est quelqu'un qui connaît un grand nombre de choses sur un nombre restreint de sujets.
     A force de connaître de plus en plus de choses sur un nombre de plus en plus petit de sujet, il finit par tout savoir sur rien.
     Tandis qu'un manager, c'est quelqu'un qui connaît peu de choses sur un grand nombre de sujets.
     A force de connaître de moins en moins de choses sur un nombre de plus en plus vaste de sujets, il finit par rien savoir sur tout.
  33. Si tout le monde vous donne raison, c'est que vous êtes d'une intelligence remarquable... ou bien que vous êtes le patron.
       - (André Birabeau)
  34. Un idiot à la tête d'une organisation ressemble à un alpiniste au sommet d'une montagne :
     tout lui semble petit mais il semble petit à tous aussi
  35. La différence entre un ouvrier et un intellectuel ?
     L'ouvrier se lave les mains avant de pisser, l'intellectuel après
    (Jacques Prévert ?)
  36. Construire peut être le fruit d’un travail long et acharné. Détruire peut être l’oeuvre d’une seule journée. (Winston Churchill)

    LA CONNERIE

  37. Avec le temps qui passe, ceux qui étaient cons le restent, et ceux qui ne l'étaient pas le deviennent.
    Formidable, non ?

       - (Philippe Geluck)
  38. C'est bizarre :
     - Quand je me moque des juifs, ils m'écrivent des lettres de protestation, quand je me moque des belges également, ainsi que des noirs et des arables.
     - Par contre, quand je me moque des cons, personne ne me dit rien, et pourtant ce sont les plus nombreux...
  39. Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine.
     Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'ai pas encore acquis la certitude absolue.
    (Albert Einstein)
  40. Il vaut mieux ne rien dire et passer pour un con que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
       - (Gustave Parking ? Groucho Marx)
  41. Il vaut mieux être saoul que con, ça dure moins longtemps.
  42. Il n'est pas nécessaire d'être gros pour être un gros con : Il suffit d'être con
  43. L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile...
    Alors que l'inverse est totalement impossible.

       - (Woody Allen)
  44. L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes. (Bertrand Russel)
  45. Toute l'intelligence du monde est impuissante contre une idiotie à la mode.
  46. Les conneries c'est comme les impôts, on finit toujours par les payer. (Michel Audiard)
  47. L'intelligence a été inventée il y a très longtemps par un type vachement malin.
     La connerie, c'est autre chose, c'est une création collective.
  48. L'Intelligence Artificielle n'a aucune chance en face de la Stupidité Naturelle !
  49. La connerie a ceci de différent de la maladie que ce sont les autres que ça indispose
  50. La lumière voyage plus vite que le son.
     C'est bien pour ça que certains paraissent brillants jusqu'à ce que vous les entendiez parler.
  51. La mort, c'est comme la connerie : Le mec qui est mort, il ne sait pas qu'il est mort...
  52. Le fait que le monde soit peuplé de crétins permet à chacun d'entre nous de passer inaperçu.
  53. L'argent des sots est le patrimoine des gens d'esprit. (Diderot)
  54. Lorsque tu te casses une cruche sur la tête et que ça sonne creux, n'en déduit pas forcément que c'est la cruche qui est vide.
  55. Quand le sage montre la lune l'imbécile, regarde le doigt. (Confucius)
  56. Quand les cons voleront, tu seras chef d'escadrille.
  57. Quand on fera danser les couillons, tu ne seras pas à l'orchestre. (Marcel Pagnol)
  58. Quand on mettra les cons sur orbite, t'as pas fini de tourner ! (Michel Audiard)
  59. Si la connerie était cotée en bourse, tu serais incarcéré pour délit d'initié. (Jean-Pierre Gaillard)
  60. Si les ignorants sont heureux, tu dois avoir des orgasmes permanents
  61. Si on décidait d'enfermer les cons dans un placard, il n y aurai plus personne pour fermer les portes
  62. Vous savez quelle différence il y a entre un con et un voleur ? Non ?
     Un voleur de temps en temps ça se repose.
    (Michel Audiard)
  63. Vous voulez prouver que tout le monde est con ?
     Criez "Espèce de con" dans la rue, tout le monde se retourne
  64. Ne jamais prendre les gens pour des cons, mais ne jamais oublier qu'ils le sont (Les Inconnus)
  65. Nous savions que la publicité ciblait les imbéciles.
     Je découvre que ça marche aussi auprès des abrutis profonds.
  66. Il y a de plus en plus de cons chaque année.
     Mais cette année, j'ai l'impression que les cons de l'année prochaine sont déjà là
    (Patrick Timsit ?)
  67. Un groupe de loups, c'est une horde.
     Un groupe de vaches, c'est un troupeau.
     Un groupe d'hommes, c'est souvent une bande de cons.
    (Philippe Geluck)
  68. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, ça a toujours été mon avis. (Jacques Chirac ?)
  69. Le gars qui a dit que seuls les imbéciles ne changeaient pas d'avis n'était pas un imbécile;
     Alors donc, il a changé d'avis, et à aussitôt prétendu que seuls les imbéciles changeaient d'avis, et comme ce n'était toujours pas un imbécile, il n'a plus jamais changé d'avis
  70. Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche (Michel Audiard dans "Un taxi pour Tobrouk")
  71. Un intellectuel, c'est quelqu'un qui entre dans une bibliothèque même quand il ne pleut pas. (André Roussin)
  72. Descartes disait que l'intelligence, c'est la chose la mieux répartie chez les hommes parce que, quoiqu'il en soit pourvu, il a toujours l'impression d'en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'il juge. (Coluche)
  73. L'intelligence, c'est comme les parachutes. Quand on n'en a pas, on s'écrase.
       - (Pierre Desproges, C'est vrai que je ne suis pas n'importe qui)
  74. Si tout le monde vous donne raison, c'est que vous êtes d'une intelligence remarquable... ou bien que vous êtes le patron.
       - (André Birabeau)
  75. Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour.
     Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours.
     Si tu fais la vaisselle de l'homme qui mange le poisson que tu lui as appris à pêcher, t'es vraiment trop con.
  76. Donnez un poisson à un homme et il mangera pendant un jour.
     Apprenez-lui à pêcher et il s'assiéra dans une barque et boira de la bière toute la journée.
  77. Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d'entraînement, on peut arriver à en faire des militaires.
       - (Pierre Desproges dans Fonds de Tiroir)
  78. J'ai été enfant de choeur, militant socialiste, et bistrot.
     C'est dire si j'en ai entendu des conneries...
    (Michel Audiard)
  79. L'intelligence militaire est une contradiction dans les termes. (Groucho Marx)
  80. Vous savez personnellement, moi, ce que je pense des cons qui écoutent de la musique au garde à vous ?... (Coluche)

    LE MARIAGE

  81. L'amour rend aveugle, le mariage rend la vue.
  82. Le mariage est la principale cause de divorce.
  83. Le mariage permet de résoudre à deux les problèmes qu'on ne se posait pas tout seul. (Tristan Bernard)
  84. Le mariage c'est comme une arrestation :
     tu as le droit de garder le silence et si tu n'utilises pas ce droit, tout ce que tu dis sera utilisé contre toi.
  85. Le mariage c'est comme un mirage dans le désert : Palais, cocotiers, chameaux...
     Mais soudain tout disparaît et il ne reste que le chameau.
  86. Le mariage c'est pas la mer à boire, c'est la belle-mère à avaler.
  87. Le mariage occasionne de multiples douleurs, mais le célibat n'offre aucun plaisir. (Samuel Johnson)
  88. Le mariage vous enseigne la loyauté, la patience, la persévérance, l'humilité, l'épargne et beaucoup d'autres choses dont vous n'auriez aucun besoin si vous étiez resté célibataire ! (Sacha Guitry)
  89. Se marier, c'est un peu comme acheter un lave-vaisselle :
     une fois que vous y serez passé, vous n'aurez plus à faire ce que vous faisiez à la main.
  90. Tous les mariages sont des mariages heureux : c'est de vivre ensemble ensuite qui est la source de tous les problèmes.
  91. On compare souvent le mariage à une loterie.
     C'est une erreur car, à la loterie on peut parfois gagner.
    (Bernard Shaw)
  92. - Est-ce que cela porte vraiment malheur de se marier un vendredi ?
     - Bien sûr ! Pourquoi voulez-vous que le vendredi fasse exception ?
    (Bernard Shaw)
  93. Faîtes l'amour, pas la guerre... ou alors, faîtes les deux : mariez-vous !
  94. La vie maritale est très frustrante. La première année de mariage, l'homme parle et la femme écoute.
     La deuxième année, la femme parle et c'est l'homme qui écoute.
     A partir de la troisième année, ce sont les deux qui parlent, et les voisins qui écoutent..
  95. Ne vous mariez pas pour l'argent, vous pouvez emprunter à meilleur marché. (J Kelly)
  96. Pour se marier, il faut un témoin, comme pour un accident ou un duel. (Sacha Guitry)
  97. Quand un homme et une femme sont mariés, ils ne deviennent plus qu'un.
     La difficulté est de savoir lequel
    (Henry Louis Mencken ? Bernard Shaw ?)
  98. Quand une fille se marie, elle échange l'attention de beaucoup d'hommes contre l'inattention d'un seul. (Helen Rowland)
  99. Un bon mariage serait celui d'une femme aveugle et d'un homme sourd (Montaigne)
  100. Dans tous les cas, mariez-vous : Si vous tombez sur une bonne épouse, vous serez heureux.
      Si vous tombez sur une mauvaise vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour l'homme.
    (Socrate)
  101. Un homme est incomplet jusqu'à ce qu'il soit marié. Là il est vraiment fini
  102. Une femme s'inquiète de l'avenir jusqu'à ce qu'elle ait trouvé un mari...
      Tandis qu'un homme ne s'inquiète de l'avenir que lorsqu'il a trouvé une femme.
    (Bernard Shaw)
  103. Quand on s'est connus, ma femme et moi, on était tellement timides tous les deux qu'on osait pas se regarder.
      Maintenant on ne peut plus se voir.
    (Raymond Devos. Sketch "Ma femme")
  104. Je me suis marié deux fois : deux catastrophes. Ma première femme est partie, la deuxième est restée. (Francis Blanche)
  105. Je ne savais pas ce qu'était le vrai bonheur jusqu'à ce que je me marie... Mais alors il était trop tard !
  106. Les gens me demandent le secret de notre long mariage.
     Nous prenons le temps d'aller au restaurant deux fois par semaine. Dîner aux chandelles, musique douce, quelques pas de danse...
     Elle y va le mardi, moi le vendredi.
    (Henry Youngman)
  107. Ma femme et moi on a été heureux pendant 25 ans. Après, on s'est rencontré
  108. Chaque homme a le pouvoir de rendre une femme heureuse. Il lui suffit de rester célibataire.
  109. Les célibataires aisés devraient être lourdement imposés.
     Il n'est pas juste que certains hommes soient plus heureux que les autres.
    (Oscar Wilde)
  110. Deux personnes mariées peuvent fort bien s'aimer à condition de ne pas être mariées ensemble (Henri Jeanson ? Sacha Guitry ?)
  111. Les fiançailles sont un compromis (un con promis).
     Le mariage est une formalité à remplir (une forme alitée à remplir).
     Le divorce est un prestige de perdu (un presse tige de perdu)
  112. Quand les draps ne sont pas froissés, les époux ne tardent pas à l'être.

    Pour les hommes :

  113. Quand un jeune marié a l'air heureux, on sait pourquoi.
     Quand un homme marié depuis dix ans a l'air heureux, on se demande pourquoi.
  114. Ah ! si on pouvait voir les femmes vingt ans après, on ne les épouserait pas vingt ans avant. (Georges Feydeau)
  115. Il y a un mariage qui rend un homme heureux : celui de sa fille. (Roger de Bussy-Rabutin)
  116. Le jour de ton mariage, n'oublie pas de dire à ta femme que si elle veut conserver la brillance de son alliance, elle doit impérativement la laver dans de l'eau de vaisselle au moins 3 fois par jours ! (Jean Yanne)
  117. Le mari qui veut un mariage heureux doit apprendre à garder sa bouche fermée, et son carnet de chèque ouvert (Groucho Marx)
  118. N'épouse pas une femme qui a vingt ans de moins que toi…
     car c'est courir deux risques : qu'elle te quitte… ou bien qu'elle reste
    (Guitri, Sacha)
  119. Une définition du mariage : Une manière très coûteuse d'avoir votre linge lavé et repassé gratuitement.
  120. Le meilleur moyen de retenir de façon certaine la date de l'anniversaire de votre femme, c'est de l'oublier au moins une fois.

    Pour les femmes :

  121. Pour le chic, un ami. Pour le choc, un amant. Pour le chèque, un mari.
  122. Je conseille à toutes les jeunes femmes de se marier avec un archéologue, car plus on vieillit, plus on a de chance de l'intéresser (Agatha Christie)
  123. Les maris, c'est comme les enfants : ils sont toujours adorables quand ce sont ceux des autres.

    L'AMOUR

  124. Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction. (Antoine de Saint-Exupéry)
  125. L'amour ? Des grands mots avant, des petits mots pendant et des gros mots après. (Édouard Pailleron, Le monde où l'on s'ennuie)
  126. L'amour est un état mensonger qui nous fait croire que l'attirance des êtres ne se résume pas à la copulation. (Rasselas)
  127. Le verbe aimer est un des plus difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif et son futur est toujours conditionnel. (Jean Cocteau)
  128. La différence entre l'amour et l'argent, c'est que si on partage son argent, il diminue, tandis que si on partage son amour, il augmente. L'idéal étant d'arriver à partager son amour avec quelqu'un qui a du pognon. (Philippe Geluck)
  129. L'amour, c'est comme la grippe, on l'attrape dans la rue, on la résout au lit.
  130. Si l'amour est aveugle, il faut palper
  131. L'amour est aveugle et sa canne est rose. (Gainsbarre)
  132. L'amour rend fou. Il n'y a que la guerre qui Rambo. (Coluche)
  133. L'amour, c'est un sport. Surtout s'il y en a un des deux qui veut pas. (Jean Yanne)
  134. Le seul amour fidèle, c'est l'amour propre. (Sacha Guitry)

    COCUS, BIGAMES...

  135. Il y a deux sortes de femmes : celles qui trompent leur mari... et celles qui disent que ce n'est pas vrai ! (Maurice Donnay)
  136. La fidélité, c'est quand l'amour est plus fort que l'instinct
  137. Dans un couple, l'un au moins doit être fidèle, de préférence l'autre. (Marcel Achard)
  138. J'ai souvent remarqué, que les cocus épousaient de préférences des femmes adultères. (Alphonse Allais)
  139. Je connaissais une femme très vertueuse. Elle a eu le malheur d'épouser un cocu : depuis, elle couche avec tout le monde.
  140. Une femme fidèle rend un seul homme malheureux. (Alfred Camus)
  141. La bigamie, c'est d'avoir une femme de trop… la monogamie aussi. (John Heywood ? Henry Louis Mencken ? Sacha Guitry ?)
  142. La bigamie, c'est quand on a deux femmes ; et la monotonie, c'est quand on n'en a qu'une ! (Coluche)

    HOMMES / FEMMES

  143. L'homme est le seul mâle qui batte sa femelle ; il est donc le plus brutal des mâles...
     A moins que, de toutes les femelles la femme soit la plus insupportable.
    (Georges Courteline)
  144. L'homme veut être le premier amour de la femme, alors que
     la femme veut être le dernier amour de l'homme.
    (Oscar Wilde)
  145. La femme veut toujours changer l'homme. L'homme veut toujours changer de femme. (Anne Roumanoff)
  146. Les femmes ont besoin d'une raison pour faire l'amour, les hommes ont juste besoin d'un endroit (Billy Crystal)
  147. Quand une femme se remarie, c'est qu'elle détestait son premier mari;
     quand un homme se remarie, c'est qu'il adorait sa première femme.
    (Oscar Wilde)
  148. Il n'y a pas de femmes frigides ; ce sont les mauvaises langues qui disent ça ! (Coluche ?)
  149. Il n'y a pas d'hommes impuissants; il n'y a que des femmes feignantes
  150. La queue c'est féminin. Le con masculin. Question de chance. (Gainsbarre)
  151. Les petites filles aiment les poupées, les petits garçons aiment les soldats. Plus tard…
     les grandes filles aiment les soldats, les grands garçons aiment les poupées.
  152. Le masculin de "elle va à la cuisine et fait la vaisselle" est "il s'assoit dans le fauteuil et regarde la télé".
  153. Pessimiste : femme qui pense qu'elle ne pourra pas garer sa voiture entre deux autres dans un espace visiblement trop étroit;
     Optimiste : l'homme qui pense qu'elle n'essayera pas
    (Crover Whalen)
  154. Si le plus grand plaisir des hommes, c'est de se payer le corps des femmes, je comprends que le plus grand plaisir des femmes soit de se payer la tête des hommes. (Sacha Guitry)
  155. Les hommes aiment que les femmes soient minces mais ils n'aiment pas quelles soient au régime. (Anne Roumanoff)
  156. Un homme qui saute sur tout ce qui bouge, c'est un Don Juan;
     une femme qui saute sur tout ce qui bouge, c’est une nymphomane.
    (Anne Roumanoff)
  157. Une femme enrobée, on va dire : Elle se laisse aller.
     Un homme qui a du ventre : C'est un bon vivant.
    (Anne Roumanoff)

    LES FEMMES

    FEMMES (mysogines)

  158. La femme est, selon la Bible, la dernière chose que Dieu a faite. Il a du la faire le samedi soir. On sent la fatigue.
       - (Alexandre Dumas fils)
  159. La femme est l'addition des ennuis, la soustraction du porte monnaie, la multiplication des ennemis et la division des hommes
  160. Une femme c'est comme un ascenseur : tu mets ton doigt où t'habites
  161. Une femme c'est comme un transpalette : quand on n'en a pas, il faut décharger à la main.
  162. Une femme c'est comme une tornade, elle arrive chaude et humide, et elle repart avec les meubles et la voiture...
  163. Les femmes on commence par les avoir DANS les bras, ensuite on les a SUR les bras
  164. Les femmes ont quatre lèvres : deux pour dire des conneries, deux pour se faire excuser. (Patrick Sébastien)
  165. Les femmes sont comme les miroirs, elles réfléchissent mais ne pensent pas. (Henri Beraud)
  166. Le seul qui puisse avoir le dernier mot avec une femme ... c'est l'écho !
  167. Toute œuvre a eu d'abord un raté, Dieu a d'abord créé l'homme, puis la femme.
  168. Aujourd'hui, les femmes travaillent comme des mecs, s'habillent comme des mecs, jurent comme des mecs, conduisent comme des mecs, et après elles s'étonnent qu'on les encule (Patrick Timsit).
  169. Celui qui cherche une femme belle, bonne et intelligente, n'en cherche pas une mais trois. (Oscar Wilde)
  170. Contrairement au préservatif qu'il faut jeter après usage, la femme, elle, peut encore servir.
     Ne serait-ce que le café au petit déjeuner.
  171. Dieu a fait un très bon travail en créant la femme; Le seul hic, c'est qu'il a placé la salle de jeu près des chiottes...
  172. Il existe trois catégories de femmes : les putes, les salopes et les emmerdeuses.
     Les putes couchent avec tout le monde, les salopes avec tout le monde sauf avec toi, les emmerdeuses ne couchent qu'avec toi.
    (Frédéric Dard, le père de "San Antonio")
  173. A l'égard de celui qui vous prend votre femme, il n'est de pire vengeance que de la lui laisser. (Sacha Guitry)
  174. Dépourvue d'âme, la femme est dans l'incapacité de s'élever vers Dieu.
     En revanche elle est en général pourvue d'un escabeau qui lui permet de s'élever vers le plafond pour faire les carreaux.
     C'est tout ce qu'on lui demande.
    (Pierre Desproges)
  175. Prendre les femmes pour ce qu'elles ne sont pas et les laisser pour ce qu'elles sont. (Gainsbarre)
  176. Pour qu'une jeune fille se fasse un nom, c'est fou ce qu'il faut savoir dire oui...
  177. Une femme ne réussira pas dans la vie en dormant... seule.
  178. Pourquoi contredire une femme ? Il est tellement plus simple d'attendre qu'elle change d'avis.
       - (Georges Feydeau ? Jean Anouilh ?)
  179. Pourquoi quand une femme couche avec cent mecs, c'est une salope, alors que quand un mec couche avec cent nanas, c'est jamais moi ? (Patrick Timsit)
  180. Quand une femme commence à critiquer, c'est qu'elle a atteint l'âge critique
  181. Si l'homme a été crée avant la femme, c'était pour lui permettre de placer quelques mots ! (Jules Renard)
  182. Si la femme était bonne, Dieu en aurait une. (Sacha Guitry)
     Si elle était de confiance, le diable n'aurait pas de corne.
  183. Une fille bronzée c'est comme un poulet rôti : le meilleur, c'est le blanc.
  184. Les pucelles c'est comme les chaussettes : quand c'est troué, ça se jette.
  185. Les seins d'une femme c'est comme les trains électriques, c'est fait pour les enfants et c'est papa qui joue avec...
  186. Si tu étais plus belle, je me serais déjà lassé. Tandis que là, je ne m'y suis pas encore habitué. (Raymond Devos)
  187. Ce n'est pas parce qu'on a soif d'amour qu'il faut se jeter sur la première gourde (Noctuel)
  188. Ma femme est au régime : noix de coco et bananes. Elle n'a pas perdu un gramme, mais elle peut déjà grimper aux arbres. (Henry Youngman)
  189. Tous les matins, j'apporte à ma femme le café au lit. Elle n'a plus qu'à le moudre. (Coluche)
  190. Les femmes devraient avoir les seins dans le dos .... Ce serait plus agréable pour danser. (Jean-Claude Brialy)

    FEMMES (divers)

  191. C'est quand on serre une dame de trop près... qu'elle trouve qu'on va trop loin. (Alphonse Allais)
  192. C'est souvent la femme qui nous inspire les grandes choses qu'elles nous empêchent d'accomplir. (Alexandre Dumas Fils)
  193. Ce qui m'intéresse chez une femme, c'est ce que je n'ose pas lui demander. (Wolinski)
  194. Il y a deux ans que je n'ai pas parlé à ma femme, c'était pour ne pas l'interrompre. (Jules Renard)
  195. Je pense donc je suis. Elle dépense donc elle est !
  196. L'homme a un an de plus chaque année. La femme tous les trois ans. (Maurice Donnay)
  197. La force des femmes n'est pas dans ce qu'elles disent mais dans le nombre de fois qu'elles le disent...
  198. La réussite, pour un homme, c'est d'être parvenu à gagner plus d'argent que sa femme n'a pu en dépenser. (Sacha Guitry)
  199. Le silence est la seule chose en or que les femmes détestent (Mary Wilson Little)
  200. Lorsque ma femme me fait un cadeau, j'ai deux surprises : d'abord le cadeau, ensuite de le payer (Maurice Donnay)
  201. Les seins d'une femme c'est comme un train électrique : c'est fait pour les enfants et c'est papa qui joue avec...
  202. Ne soyez pas méchants avec les femmes. La nature s'en charge au fur et à mesure que le temps passe. (variante : Nul besoin de se venger d'une femme, le temps s'en chargera.)
  203. Pourquoi, lorsqu'une femme te pose une question, tu n'as droit qu'à une seule réponse,... celle qu'elle attend ?
  204. Quand une femme vous dit "Mon trésor", traduisez "Mon trésorier" (Jean Marsac)
  205. Une fée est une femme qui mène un homme à la baguette (Adrien Decourcelle)
  206. Vous savez ce que cela veut dire que de rentrer chez soi à la nuit auprès d'une petite femme qui va vous montrer un peu d'amour, un peu d'affection, un peu de tendresse ? Cela prouve que vous vous êtes trompé de maison. (Henry Youngman)
  207. Je sais que pour une femme c'est difficile de rendre un homme heureux.
     Mais si ce travail vous paraît trop dur toute seule, mettez-vous à plusieurs !
    (Jean Yanne)

    FEMMES (tenues)

  208. Avant, il fallait écarter le maillot de bain pour voir les fesses, maintenant, c'est le contraire
  209. Les statistiques sont comme des bikinis.
     Ce qu'elles révèlent est suggestif, mais ce qu'elles cachent est essentiel
    (Aaron Levenstein)
  210. Les minijupes, c'est comme les sondages : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel
  211. Les minijupes, c'est comme un bon discours :
     ça doit être assez court pour garder l'attention, mais quand même assez long pour couvrir l'essentiel.
  212. Qu'importe la robe ! Que regarde-t-on ? L'écrin qui contient le diamant ? (Georges Feydeau)
  213. Le string, c'est le seul instrument de musique à vent avec une seule corde. (Jean-Marie Bigard)

    LES HOMMES

  214. L'homme est une chose qui un jour est sorti de la femme et qui passe toute sa vie à tenter d'y retourner.
  215. Le mâle repoussé traite généralement de "salope" la femme qui, précisement, refuse de l'être (Marcel Pagnol)
  216. Après l'amour, 10% des hommes se tournent vers le côté droit, 10% vers le côté gauche et le reste retourne chez eux.
  217. Certains hommes aiment tellement leur femme que, pour ne pas l'user, ils se servent de celle des autres
  218. Les femmes préfèrent les hommes qui les prennent sans les comprendre, aux hommes qui les comprennent sans les prendre. (Marcel Prévost)
  219. Pour être un homme, il faut avoir des couilles au cul. Les siennes de préférence
  220. Lorsqu'un homme demande à sa femme si elle serait d'accord pour tenter une expérience avec sa meilleure copine, il faut savoir qu'il plaisante (sauf si la réponse est oui bien sûr)
  221. On a jamais vu un homme dire en arrivant dans une soirée : "Oh mon Dieu ! Je ne sais plus où me mettre.
    Il y a un autre homme qui porte les mêmes fringues que moi!"
  222. Dieu a créé les femmes belles et stupides : belles pour que les hommes puissent les aimer et stupides pour qu'elles puissent aimer les hommes.
  223. Les femmes préfèrent être belles plutôt qu'intelligentes parce que, chez les hommes, il y a beaucoup plus d'idiots que d'aveugles !
  224. Les femmes aiment avoir des enfants, mais en plus elles doivent souvent en épouser un.
  225. Lorsque Dieu créa l'homme, elle blaguait !
  226. Dieu a donné un cerveau et un sexe à l'homme mais pas assez de sang pour irriguer les deux à la fois.
  227. Le sexe masculin est ce qu'il y a de plus léger au monde, une simple pensée le soulève ! (Frédéric Dard)
  228. Les hommes c'est comme l'horoscope. Ils vous disent toujours quoi faire et habituellement ils se trompent.
  229. Les hommes c'est comme la lettre Q : un gros zéro avec une petite queue.
  230. Les hommes c'est comme le café. Les meilleurs sont riches, chauds et peuvent vous tenir éveillée toute la nuit.
  231. Les hommes c'est comme le ciment. Après avoir été étendus, ils prennent parfois beaucoup de temps à durcir.
  232. Les hommes c'est comme les chiottes : soit ils sont occupés, soit ils sont merdiques ...
  233. Les hommes c'est comme les grenouilles, ils pensent juste à sauter.
  234. Les hommes c'est comme les lampes magiques.
      Plaisants à regarder mais pas si brillants qu'ils en ont l'air. Faut leur frotter la lampe magique pour en faire sortir le génie.
  235. Les hommes c'est comme les places de parking.
     Les bons sont déjà pris et ceux qui restent sont pour les handicapés ou sont trop petits.
  236. Les hommes c'est comme une tempête de neige.
     Vous ne savez jamais quand ils vont venir, à combien de cm vous aurez affaire et combien de temps ça va durer.
  237. Les hommes c'est comme une vidéo : avance, recule, avance, recule, stop, eject
  238. Les hommes jeunes voudraient être fidèles et ne le sont pas.
     Les vieux voudraient être infidèles et ne le peuvent pas.
    (Oscar Wilde)
  239. Les hommes ont tellement peu de mémoire que lorsqu'ils regardent un match de foot à la télé, ils sont obligé de se repasser toutes les scènes intéressantes au ralenti
  240. Les hommes détestent tellement faire du shopping que le rayon 'Homme' des magasins est toujours placé au rez-de-chaussée, près de la porte d'entrée.
  241. Les maris, c'est comme les enfants : ils sont toujours adorables quand ce sont ceux des autres.
  242. L'âge mur de l'homme s'apparente à celui des poires. Dans les deux cas, c'est la queue qui lâche.
  243. Il faut vingt ans à une femme pour faire de son fils un homme. Il faut vingt minutes à une autre femme pour en faire un imbécile. (Helen Rowland)
  244. Ne jamais faire confiance à un mari quand il est loin et à un célibataire quand il est près. (Helen Rowland)
  245. Reprocher à un homme de ne suivre que sa queue pendant toute sa vie, c'est comme reprocher à l'aiguille d'une boussole de pointer vers le Nord

    LE SEXE

  246. Le sexe c'est comme une partie de carte. Si tu n'as pas un bon partenaire il vaut mieux avoir une bonne main
  247. La plus belle définition d'une partouse : c'est l'amour avec un grand tas. (Patrick Sébastien)
  248. La virginité c'est comme une mouche sur le dos d'une vache : un coup de queue... et oups !
  249. Dieu a créé l'alcool pour que les femmes moches baisent aussi. (Coluche)
  250. Ma femme est très portée sur le sexe. Malheureusement ce n'est pas sur le mien. (Pierre Desproges)
  251. Moi, je suis d'accord de changer de sexe ! A condition d'en avoir un plus gros, évidemment
  252. Sainte mère de Dieu, vous qui avez conçu sans pécher, accordez-moi la grâce de pécher sans concevoir.
       - (Anatole France dans "Sur la pierre blanche")
  253. Vous savez que vous devenez vieux quand vous avez passé toute la nuit avec une fille, et que la seule chose qui a jailli, c'est la lumière du jour.
  254. Je suis pour l'égalité des sexes, je prendrai moi-même les mesures. (Thierry Le Luron)
  255. Les femmes disent que je suis un mauvais coup.
     Ce sont vraiment de mauvaises langues, comment peuvent-elles dire ça en 2 minutes ?
    (Woody Allen)

    LA POLITIQUE

  256. Etre homme politique, c'est être capable de dire à l'avance ce qui va arriver demain, la semaine prochaine, le mois prochain et l'année prochaine.
     Et d'être capable, après, d'expliquer pourquoi rien de tout cela ne s'est produit.
    (Winston Churchill)
  257. Un politicien ne peut faire carrière sans mémoire, car il doit se souvenir de toutes les promesses qu'il lui faut oublier.
       - (Frédéric Dard)
  258. Les politiciens sont des gens qui souvent se promènent les fesses serrées de peur d'échapper un peu de vérité.
  259. Les hommes politiques, c'est comme les trous dans le gruyère : plus y a de gruyère, plus il y a de trous, et malheureusement, plus il y a de trous, eh bien moins il y a de gruyère. (Coluche)
  260. La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout. (Coluche, La politique)
  261. Le mois de l'année où le politicien dit le moins de conneries, c'est le mois de février, parce qu'il y a que 28 jours. (Coluche)
  262. Ça fait beaucoup marrer les gens de voir qu'on peut se moquer de la politique, alors que dans l'ensemble, c'est surtout la politique qui se moque de nous. (Coluche)
  263. Si le gouvernement créait un impôt sur la connerie, il serait tout de suite auto-suffisant (Jean Yanne)
  264. Aux élections, tous ceux qui de présentent ont un oeil, un nez et un cul.
     L'endroit qu'ils choisiront pour y mettre leur doigt fera la différence.
    (Les Nuls)
  265. Un diplomate est un homme qui est payé pour tenter de résoudre les difficultés qui ne se seraient jamais présentées s'il n'y avait pas eu de diplomates.
  266. Quand un diplomate dit "Oui", cela signifie "Peut-être".
     Quand il dit "Peut-être", cela veut dire "Non".
     Et quand il dit "Non", ce n'est pas un diplomate.
    (H.L. Mencken)
  267. Le capitalisme, c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est le contraire ! (Coluche ? Henri Jeanson ?)
  268. La dictature, c'est "ferme ta gueule". La démocratie, c'est "Cause toujours" (Coluche)
  269. La démocratie, c'est un peu la dictature de la majorité
  270. La démocratie : vous dites ce que vous voulez et vous faites ce qu'on vous dit de faire. (Dave Barry)
  271. Les femmes chez nous représentent la moitié du corps électoral. Vu comme ça, le corps électoral, ça m'excite. (Guy Bedos)
  272. Le P.C. c'est là où il y a des vieux fossiles dont certains sont complètement marteaux ! (Coluche)
  273. Ne pas être communiste avant trente ans, c'est être sans cœur, mais rester communiste après trente ans, c'est être sans intelligence.
  274. Christophe Colomb fut le premier socialiste : il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait...
    et il faisait tout ça aux frais du contribuable.
    (Winston Churchill)
  275. Quand les Verts voient rouge, ils votent BLANC. (Raymond Devos)
  276. Tous les écologistes sont daltoniens, ils voient vert partout ! (Raymond Devos : extrait du sketch "L’esprit faussé")
  277. Nous avons bien entendu le message des français :
     Nous n'allons pas refaire les mêmes erreurs... ... Nous allons en faire de nouvelles.

       - (Nicolas Canteloup imitant Jean-Pierre Raffarin)

    DIVERS

  278. 40 % des accidents sur la route sont provoqués par l'alcool.
     Ça veut dire que 60 % des accidents sont provoqués par des buveurs d'eau. ÉNORME !
  279. A cette époque où tout augmente, nous sommes heureux d'apprendre que les kilomètres, les mètres et les décimètres n'ont pas variés depuis le dernier septennat. Bravo ! (Coluche)
  280. A l'éternelle triple question : "Qui suis-je ? D'où viens-je ? Où vais-je ?", je réponds :
     "Je suis moi, je viens de chez moi, et j'y retourne..."
    (Pierre Dac)
  281. A une dame debout dans le métro : "Je vous donnerais bien ma place, mais elle est occupée." (Groucho Marx)
  282. A une maîtresse de maison : "J'ai passé une excellente soirée. Mais ce n'était pas celle-ci". (Groucho Marx)
  283. Albert Einstein a dit : "Si vous vous plaignez d'avoir des problèmes en maths que diriez-vous si vous aviez les miens."
  284. Après la grasse matinée, rien ne vaut une bonne sieste avant d'aller se coucher
  285. Asseyez-vous une heure près d'une jolie fille, cela passe comme un minute ;
    asseyez-vous une minute sur un poêle brûlant, cela passe comme une heure : c'est cela la relativité.
    (Albert Einstein ?)
  286. Au Paradis, on est assis à la droite de Dieu. Normal, c'est la place du mort. (Pierre Desproges)
  287. Aujourd'hui est le premier jour du reste de ta vie (Etienne Daho)
  288. Aux USA, quelqu'un qui s'intéresse à la culture européenne, c'est un intellectuel.
     En Europe, quelqu'un qui s'intéresse à la culture américaine, c'est un... attardé !
  289. Avec Windows 95, on était au bord du gouffre. Avec Windows 98, on a fait un grand pas en avant. (Billou)
  290. Avoir une section fumeur dans un restaurant c'est comme avoir une section pisseur dans une piscine
  291. Beethoven était tellement sourd que toute sa vie il a cru qu'il faisait de la peinture (François Cavanna)
  292. C'est déjà assez triste de n'avoir rien à dire. Si, en plus, il fallait se taire ! (Philippe Bouvard)
  293. C'est en sciant que Léonard devint scie. (Francis Blanche)
  294. C'est mon opinion et je la partage. (Henri Monnier)
  295. C’est pour satisfaire les sens qu’on fait l’amour ; et c’est pour l’essence qu’on fait la guerre. (Raymond Devos)
  296. C'est quand on a vu ta tête que l'on a inventé la cagoule !
  297. Ça prend deux ans pour apprendre à parler ; mais toute une vie pour apprendre à se la fermer
  298. Ce n'est pas parce qu'en hiver on dit "Fermez la porte, il fait froid dehors" qu'il fait moins froid dehors quand la porte est fermée (Pierre Dac)
  299. Ce n'est pas parce que je ne suis pas paranoïaque qu'ils ne sont pas tous après moi ! (Pierre Desproges)
  300. Ce n'est pas parce que les malais sont laids, les portugais gais, les colombiens biens que les espagnols sont gnols.
  301. Ce qu'on est arrivé à faire avec le téléphone sans fil, est-ce qu'on va le réussir un jour avec les haricots ? (Philippe Geluck)
  302. Ce qui est bizarre au ski, c'est que les gens paient pour remonter les pistes alors qu'il est tellement plus amusant de les descendre
  303. Ce qui est à moi est à moi, ce qui est à toi est négociable.
  304. Ce qui m'intéresse dans les articles qui ne m'intéressent pas, c'est que je ne les lis pas.
     Ça me laisse plus te temps pour lire les autres
    (Philippe Geluck)
  305. Ce qui m'intéresse surtout dans le jazz, c'est que c'est un bon mot pour le Scrabble. (Philippe Geluck)
  306. Ce sont ceux qui auraient le plus besoin d'argent qui en ont le moins. (Henri Monnier)
  307. Cela va beaucoup mieux. A mes débuts, je me serrais la ceinture.
     Maintenant c'est la ceinture qui me serre.
    (Smaïn)
  308. Celui qui parti de rien, est arrivé à pas grand chose, n'a de merci à dire à personne. (Pierre Dac)
  309. Celui qui roule plus lentement que vous est un idiot, celui qui va plus vite est un fou dangereux.
  310. Certains croient que le génie est héréditaire ; les autres n'ont pas d'enfants (Marcel Achard)
  311. Chez Confo, on peut acheter une télévision à crédit à 0% d'intérêt. Ils sont doublement honnêtes, car même les programmes sont sans intérêt
  312. Chez moi, je m'occupe des questions importantes et ma femme de celles plus courantes : Par exemple, je décide si l'agression à Bagdad a été injuste, et ma femme décide de l'endroit où on va passer nos vacances
  313. Chez nous, on mangeait à la carte. Celui qui tirait l'as de Pique mangeait (Woody Allen)
  314. Cinq millions et demi de conducteurs français ont une mauvaise vue.
     Heureusement, leur nombre diminue de jour en jour.
    (Coluche, Revue de presse)
  315. Comme on ne peut pas compter le nombre d'étoiles de l'univers car elles sont trop nombreuses, on pourrait toujours en compter la moitié, puis multiplier par deux, non ?
  316. Comment voulez-vous que je sache si je suis trop gros ? Je n'arrive pas à voir le cadran de ma balance !
  317. Connaissez-vous l'association de groupements de réunions d'ensembles de communautés d'unions de rassemblements d'agglomérations de sociétés d'alliances d'attroupements des personnes qui aiment vivre seules ? (Philippe Geluck)
  318. Contrairement aux chasseurs qui ne sont pas des lapins, les pollueurs sont des ordures
  319. Courir sur un pied, c'est possible, mais applaudir d'une seule main... non, là je ne vois pas...
  320. Dans "Haschisch", le H est aspiré. C'est mieux.
  321. Dans le monde actuel, nous investissons 5 fois plus d'argent en médicaments pour la virilité masculine et en silicone pour les seins des femmes, que pour la guérison de la maladie d'Alzheimer.
    Dans quelques années, nous aurons des vieilles avec des gros seins, des vieux à la verge dure, mais aucun d'entre eux ne se rappellera à quoi ça sert. (Drauzilio Varella, prix Nobel de Médecine)
  322. Dans le Midi, putain et couillon, c'est de la ponctuation. (Patrick Bosso ?)
  323. Dans le passé, il y avait plus de futur que maintenant. (Philippe Geluck)
  324. Dans les fins de mois, ce qui est le plus dur, c'est les trente derniers jours (Coluche)
  325. Dans les maisons modernes, il y a deux sortes de voisins :
     ceux du dessus qui font toujours du bruit, et ceux du dessous qui se plaignent toujours pour rien.
  326. Dans Pinochet, il y a hochet. (Pierre Desproges, Fonds de tiroir)
  327. De nos jours, on n'ose plus dire les choses telles qu'elles sont.
     Ainsi, on ne dit plus "aveugle", mais "non-voyant".
     On de dit plus "sourd", mais "non-entendant".
     On ne dit plus "pd", mais "non merci" !
    (Les Nuls ?)
  328. De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. (Coluche)
  329. Demain les températures oscilleront entre 2000 et 3000° : nous serons dans l'énorme saisonnière (Michel Buze)
  330. Des choses qui n'ont strictement rien en commun ont pourtant ceci en commun qu'elles n'ont rien en commun
  331. Dieu a créé l'homme. Et ensuite, pour le remercier, l'homme a créé Dieu. (Philippe Geluck)
  332. Dieu a dit : "Il faut partager". Les riches auront la nourriture, les pauvres de l'appétit. (Coluche)
  333. Dieu a dit "Il y aura des hommes blancs, des hommes noirs, des hommes jaunes, des hommes grands, des hommes petits, des hommes beaux, des hommes moches et tous seront égaux, mais ce sera pas facile !"
     Et puis il a dit : " Y en a même qui seront noirs, petits et moches et pour eux ça sera très dur !"
    (Coluche)
  334. Dieu a tout créé. Il a créé le racisme, mais aussi les noirs. Comme quoi, Dieu, il est aussi un peu con
  335. Dieu aima les oiseaux et inventa les arbres. L'homme aima les oiseaux et inventa les cages. (Jacques Deval)
  336. Dieu est mort. (Nietzsche) - "Nietzsche est mort." (Dieu)
  337. Dieu, c'est comme le sucre dans le lait chaud : Il est partout et on ne le voit pas, et plus on le cherche moins on le trouve (Coluche)
  338. Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'univers et il vous croira.
     Dites lui que la peinture n'est pas sèche et il aura besoin de toucher pour en être sûr.
  339. Doit-on dire un Noir ou un homme de couleur ? Tout ceci n'est pas clair. (Gainsbarre)
  340. Drôle d'époque : Même les téléphones sans fil !
  341. En Belgique, on n'a peut-être pas beaucoup de champions du monde, mais dans le monde, ils n'ont pas autant de champions de Belgique que chez nous. (Philippe Geluck)
  342. En peignant un morceau de fromage, et en mettant la toile dans le piège à souris, j'attrape celles qui aiment le fromage, mais aussi celles qui aiment la peinture (Philippe Geluck)
  343. Etre raisonnable en toutes circonstances ? Il faudrait être fou... (Raymond Devos)
  344. Etre riche, ce n'est pas avoir de l'argent, c'est en dépenser (Sacha Guitry)
  345. Finalement tous les livres se ressemblent : Il n'y a que le contenu qui change
  346. Heureux l'étudiant qui comme la rivière peut suivre son cours sans quitter son lit.
  347. Hier soir, j'étais tellement bourré que lors de l'alcootest, j'ai soufflé dans le gendarme à la place du ballon;
     Ben il est devenu tout rouge !
  348. Hésiter ou ne pas hésiter, là est la question.............. ou peut-être pas.
  349. Il est interdit d'interdire
  350. Il est intéressant de voir que les gens qui se moquent de la science-fiction se fient à la météo et aux économistes.
  351. Il est plus facile de boire un café que de manger un restaurant
  352. Il existe deux types de gens : ceux qui divisent les gens en deux catégories, et les autres.
  353. Il faut mettre de l'argent de côté pour en avoir devant soi. (Tristan Bernard)
  354. Il m'arrive de tellement douter de tout que je ne suis pas toujours certain d'être sûr de douter.
  355. Il m'est arrivé de prêter l'oreille à un sourd. Il n'entendait pas mieux. (Raymond Devos, extrait du sketch "Prêter l’oreille")
  356. Il ne faut jamais faire de projets, surtout en ce qui concerne l'avenir. (Alphonse Allais)
  357. Il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu'on peut faire faire le jour même par un autre. (Pierre Dac)
  358. Il parait qu'à New-York, une femme est violée chaque minute : La pauvre !
  359. Il parait que l'inventeur de la cédille est un certain "Groçon" (Philippe Geluck)
  360. Il paraît qu'il y a des gens qui ne croient pas aux OVNI, mais qui s'intéressent à la météo
  361. Il paraît que le 1er janvier 1945, les habitants d'Hiroshima s'étaient souhaité une bonne et heureuse année
  362. Il paraît que les végétariens poireautent, s'aspergent, pêchent, citeront, fraisent, noient, mentent, paument, murent, mâchent et truffent
  363. Il paraîtrait qu'en Chine, un chef d'orchestre dirige l'orchestre avec un couteau et une fourchette (Philippe Geluck)
  364. Il paraîtrait que la stérélité et l'homosexualité sont congénitales
  365. Il vaut mieux prendre ses désirs pour des réalités que de prendre son slip pour une tasse à café. (Pierre Dac)
  366. Il vaut mieux qu'il pleuve un jour de mauvais temps, plutôt qu'un jour où il fait beau. (Pierre Dac)
  367. Il y a 3 méthodes traditionnellement françaises pour ruiner une affaire qui marche :
     Les femmes, le jeu et les technocrates.
     - Les femmes, c'est le plus marrant.
     - Le jeu, c'est le plus rapide.
     - Les technocrates, c'est le plus sûr !
    (Michel Audiard)
  368. Il y a des gens qui se lèvent plus tôt que d'autres. Il y a donc forcément quelqu'un qui se lève avant tout le monde :
      C'est le gars qui se lève le plus tôt du monde !
    (Philippe Geluck)
  369. Il y a des dames si moches, que ça devient excitant quand elles se rhabillent. (Sim)
  370. Il y a des proverbes qui me scient : "Un sou est un sou", "Les affaires sont les affaires", "Trop c'est trop". Pas vous ?
  371. Il y a deux sortes d'avocats : ceux qui connaissent bien la loi, et ceux qui connaissent bien le juge. (Coluche)
  372. Il y a tellement de choses plus importantes que l'argent, mais il faut tellement d'argent pour les acquérir (Groucho Marx)
  373. Il y a une question qui me brûle les lèvres : Pourquoi faut-il que je fume mon cigare jusqu'au dernier millimètre ?
  374. Il y a vraiment des gens qui n'ont pas leur place : Le présentateur du journal télé :
     Il est beaucoup trop bien payé pour nous donner d'aussi mauvaises nouvelles
  375. Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. (Mark Twain)
  376. J’adore être pris en flagrant délire. (Raymond Devos)
  377. J'ai arrêté d'envoyer des vêtements à l'Abbé Pierre. Il ne les met jamais. (José Arthur ? José Duras ?)
  378. - J'ai couché avec le producteur, avec le metteur en scène, avec la vedette, avec le chef de la publicité.
        Et je n'ai même pas mon nom sur l'affiche !
     - Tu as oublié l'imprimeur !
    (Marcel Pagnol)
  379. J'ai découvert un soir un nouveau contraceptif oral :
    J'ai demandé à une femme de coucher avec elle et elle m'a répondu non.
    (Woody Allen)
  380. J'ai participé dernièrement à une course à laquelle j'ai terminé 2ème mais mon frère a fini avant dernier, mais nous n'étions que deux à courir
  381. J'ai trouvé le moyen de savoir si je me trouve dans une montée ou dans une descente :
    Je pose une balle par terre :
    - Si elle descend, c'est que je suis dans une descente, mais si elle monte, c'est que je suis dans une montée
    (Philippe Geluck)
  382. J’ai un ami qui est xénophobe. Il déteste à tel point les étrangers que lorsqu’il va dans leur pays, il ne peut pas se supporter ! (Raymond Devos, extrait du sketch "Xénophobie")
  383. J’ai un copain, il est pilote d’essai... enfin, il ne l’est pas encore ; pour l’instant, il essaie d’être pilote ! (Raymond Devos)
  384. J'ai vu dans ma vie autant de gens mauvais qui ne fument pas que de gens bons fumer. (Philippe Geluck)
  385. J'aimerais bien aller voir un film avec Isabelle Adjani, mais je doute qu'elle, elle soit d'accord
  386. J'arrête de fumer. Toutes les cinq minutes. (Gainsbarre)
  387. J'espère que vous appréciez le comique de répétition. J'espère que vous appréciez le comique de répétition. J'espère que vous appréciez le comique de répétition. J'espère que vous appréciez le comique de répétition. (Philippe Geluck)
  388. Je connais des sourds qui s'entendent très bien ! (Philippe Geluck)
  389. Je connais un monsieur, c’est un auto-stoppeur professionnel. Il lui est arrivé un accident de travail... il a perdu le pouce ! (Raymond Devos, extrait du sketch "Les gens sont très marqués par ce qu’ils font")
  390. Je connais un type dont le frère connaît un collègue de la sœur d'un gars dont le voisin est déjà allé en Inde.
     C'est incroyable, non ?
    (Philippe Geluck)
  391. Je crois à l’immortalité et pourtant je crains bien de mourir avant de la connaître. (Raymond Devos)
  392. Je n’aime pas être chez moi. À tel point que lorsque je vais chez quelqu’un et qu’il me dit :
     "Vous êtes ici chez vous", je rentre chez moi !
    (Raymond Devos, extrait du sketch "Je roule pour vous")
  393. Je n'oublie jamais un visage. Mais je ferais une exception dans votre cas. (Groucho Marx)
  394. Je ne comprends pas les anglais ! Tandis qu'en France nous donnons à nos rues des noms de victoire: Wagram, Austerlitz... là-bas, on leur colle des noms de défaite: Trafalgar square, Waterloo Place... (Alphonse Allais)
  395. Je ne sais pas vous, mais je me demande toujours comment des hectares de forêt peuvent s'enflammer en 5 minutes avec soit disant un petit mégot alors que moi avec 4 litres d'alcool à brûler, deux boîtes d'allumettes familiales il faut me minimum deux heures pour allumer 4 petites brindilles ! (Roland Magdane)
  396. Je plains les gens petits : ils sont les derniers à savoir quand il pleut. (Peter Ustinov)
  397. Je porte toujours deux manteaux l'un sur l'autre, et quand je rentre chez moi, je n'en enlève qu'un seul, au cas où je devrai ressortir précipitamment (Philippe Geluck)
  398. Je suis athée, Dieu merci ! (Georg Lichtenberg)
  399. Je suis content de m'être procuré le dictionnaire des synonymes, satisfait d'avoir acquis le glossaire des équivalences et également réjouit de m'être offert le lexique des similitudes
  400. Je suis tellement fort que je peux soulever un éléphant avec une seule main. Le plus dur est de trouver un éléphant qui n'a qu'une seule main.
  401. Je suis étonné par tous ces gens qui veulent connaître l'univers, alors qu'il est déjà assez difficile de retrouver son chemin dans Chinatown. (Woody Allen)
  402. Je suis parti à Lourdes avec ma femme. Il n'y pas eu de miracle, je suis revenu avec. (Seymour Brussel)
  403. Je vais m'envoyer une lettre de félicitations. Des félicitations, ça fait toujours plaisir... Surtout lorsqu'elles viennent de quelqu'un qu'on aime bien.
  404. Je viens de terminer un bouquin qui raconte l'histoire d'un type qui écrit un livre sur un écrivain qui vient d'achever l'écriture d'un roman dont le héros est un gars qui veut créer un ouvrage sur un bonhomme dont l'ambition est de faire paraître un recueil qui raconterait un épisode de la vie d'un jeune auteur s'attelant à la rédaction de l'histoire de la vie d'un homme de lettres rédigeant la biographie qui vient de publier un livre.
  405. Je vous offrirais bien un parachute si j'étais sûr qu'il ne s'ouvre pas. (Groucho Marx)
  406. Jean-Marie (Le Pen) a dit : Le racisme, c'est comme les nègres, ça ne devrait pas exister (Coluche)
  407. Jeanne d'Arc était le symbole de la femme au foyer
  408. Juif : ce n'est pas une religion. Aucune religion ne fait pousser un nez comme ça. (Gainsbarre)
  409. L'âge, c'est quand les bougies commencent à couter plus cher que le gâteau (Bob Hop)
  410. L'amitié est un contrat par lequel nous nous engageons à rendre de petits services à quelqu'un afin qu'il nous en rende de grands (Montesquieu)
  411. L'appétit vient en mangeant, la soif s'en va en buvant. (Rabelais, Gargantua - 1534)
  412. L'argent n'a pas d'odeur, mais a partir d'un million il commence à se faire sentir.
  413. L'argent ne fait pas le bonheur... de ceux qui n'en ont pas. (Boris Vian)
  414. L’autre jour, au café, je commande un demi. J’en bois la moitié. Il ne m’en restait plus. (Raymond Devos, extrait du sketch "Il y a des choses bizarres")
  415. L'autre jour, j'ai demandé à ma boulangère si elle avait de belles miches : J'ai failli prendre un pain !
  416. L'avantage du borgne sur l'aveugle, c'est qu'il peut lire le braille avec une seule main
  417. L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, c'est une connerie. Prenez les éboueurs... (Jean Yanne)
  418. L'enfant croit au Père Noël. L'adulte non. L'adulte ne croit pas au Père Noël. Il vote. (Pierre Desproges, Les enfants sont des cons)
  419. L'erreur est humaine mais un véritable désastre nécessite un ordinateur. (Bill Gates ???)
  420. L'esprit c'est comme les parachutes, ça ne fonctionne que lorsque c'est ouvert (Pierre Danines ?)
  421. L'essence augmente ? Moi je m'en fous, j'en prends toujours pour cent balles
  422. L'expérience est cette chose merveilleuse qui vous permet de reconnaître une erreur quand vous la faites à nouveau (FP Jone)
  423. L'expérience, nom dont les hommes baptisent leurs erreurs. (Oscar Wilde)
  424. L'homme a créé des Dieux, l'inverse reste à prouver. (Gainsbarre)
  425. L'homme moderne perd son temps à essayer de le gagner. (Noël Mamère ? Slogan Mai 68 ?)
  426. L'hérédité est un phénomène auquel un homme croit jusqu'à ce que son fils se conduise comme un idiot. (Henri Louis Mencken)
  427. L'intelligence milltaire est une contradiction dans les termes. (Groucho Marx)
  428. L'inventeur de l'escalier habitait sûrement au premier étage. (Philippe Geluck)
  429. L'inventeur de la cédille est un certain "Groçon"
  430. L'inventeur des frites est un tennisman qui, par erreur, a servi avec une pomme de terre
  431. L'éléphant se laisse caresser. Le pou, non. (Lautréamont)
  432. L'éternité, c'est long, surtout vers la fin ! (Robert Beauvais ? Pierre Desproges ?)
  433. La bouffe anglaise : Si c'est froid, c'est de la soupe ! Si c'est chaud, c'est de la bière !
  434. La chance, c'est la seule explication des succès de ceux qui nous sont antipathiques (André Roussin)
  435. La conscience est ce qui fait mal quand tout le reste va si bien...
  436. La culture c'est comme la confiture : moins on en a, plus on l'étale. (Jean Delacour ? Slogan Mai 68 ?)
  437. La différence entre la théorie et la pratique c'est que, en théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique.
  438. La différence entre un chanteur et une paire de chaussure est que le chanteur doit partir avant de lasser.
     La paire de chaussures, il vaut mieux les lacer avant de partir
  439. La grippe, ça dure huit jours si on la soigne et une semaine si on ne fait rien. (Raymond Devos)
  440. La laideur a ceci de supérieur à la beauté, c'est qu'elle dure. (Gainsbarre)
  441. La laine vierge c'est quand la brebrs court plus vite que le berger
  442. La masturbation ? Le sexe avec quelqu'un que j'aime... (Woody Allen)
  443. La météo est une science qui permet de connaître le temps qu’il aurait dû faire. (Philippe Bouvard)
  444. La mer est salée parce qu'il y a des morues dedans. Et si elle ne déborde pas, c'est parce que la providence, dans sa sagesse, y a placé aussi des éponges. (Alphonse Allais)
  445. La mort est un manque de savoir-vivre. (Pierre Dac)
  446. La médecine est un métier dangereux. Ceux qui ne meurent pas peuvent vous faire un procès. (Coluche)
  447. La nature est prévoyante, elle a fait pousser la pomme en Normandie, sachant que c'est dans cette région qu'on boit le plus de cidre. (Henri Monnier)
  448. La parole a été donnée à l'homme pour déguiser sa pensée. (Talleyrand)
  449. La phrase suivante est vraie. La phrase précédente est fausse
  450. La plupart des gens préfèrent glisser leur peau sous les draps plutôt que la de la risquer sous les drapeaux. (Raymond Devos)
  451. La popularité, c'est d'éternuer à l'écran et de recevoir le lendemain des centaines de cartes postales avec écrit : "A vos souhaits". (Léon Zitrone)
  452. La première partie de notre vie est gâchée par nos parents et la seconde par nos enfants. (Clarence Darrow)
  453. La principale différence entre le boucher et le banquier c'est qu'il y en a un des deux qui ne dira jamais :
     "Il y en a un peu plus, je vous le mets ?".
    (Philippe Geluck)
  454. La science, c'est ce que le père enseigne à son fils;
     la technologie, c'est ce que le fils enseigne à son père.
    (Michel Serre)
  455. La statistique a démontré que la mortalité dans l'armée augmente sensiblement en temps de guerre. (Alphonse Allais)
  456. La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
     La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
     Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne… et personne ne sait pourquoi !
    (Albert Einstein ???)
  457. La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible. (Jacques Dutronc ???)
  458. La vie m'aura servi de leçon. Je ne recommencerai pas. (Frédéric Dard)
  459. Le Bois de Boulogne est le seul endroit où, quand tu donnes un coup de pied dans un buisson, il te le rend. (Popeck)
  460. Le café augmente de 2 francs ! C'est énervant, mais comme on sera déjà énervé, on boira moins de café, et finalement, on fera des économies
  461. Le café est un breuvage qui fait dormir quand on n'en prend pas. (Alphonse Allais)
  462. Le chirurgien fait tout, mais ne sait rien ; le médecin sait tout, mais ne fait rien ; le psychiatre ne sait ni ne fait rien ; et le médecin légiste sait tout, mais il est trop tard (Wayne Miller)
  463. Le comble de l'ignorance, c'est que personne ne le connaît
  464. Le comble de l'optimisme, c'est de rentrer dans un grand restaurant et compter sur la perle qu'on trouvera dans une huître pour payer la note.
  465. Le comble de la mélomanie, c'est d'entendre Ornella Muti chanter nue dans sa salle de bains et de coller son oreille à la serrure pour mieux entendre. (Woody Allen)
  466. Le comble pour un auteur de science-fiction serait de plagier un écrivain du futur
  467. Le désordre c'est l'ordre vu différemment (Hyren, 283 av JC)
  468. Le lit est l'endroit le plus dangereux du monde : 99 % des gens y meurent. (Mark Twain)
  469. Le meilleur remède contre les extrémistes : Tous les fusiller !
  470. Le menteur qui dit : "Je suis un menteur" ment. S'il ment, alors il n'est pas un menteur et, par conséquent, dit la vérité !
      Mais, s'il dit la vérité, alors il est un menteur et donc ne dit pas la vérité...
  471. Le métier de croque-mort n'a aucun avenir. Les clients ne sont pas fidèles. (Leon-Paul Fargue)
  472. Le nom du plus grand des inventeurs : accident. (Mark Twain)
  473. Le passé m'effraie, l'avenir me fait peur. Heureusement qu'il y a le présent. (Philippe Geluck)
  474. Le passé n'est plus, le présent n'est rien et le futur n'est pas. (Obelin)
  475. Le pastis, c'est comme les seins. Un c'est pas assez et trois c'est trop. (Fernandel)
  476. Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles. (William Arthur Ward)
  477. Le physicien traite les problème du véhicule à une roue (la brouette), à deux roues (tilbury ou bicyclette), à trois, à quatre roues. Le mathématicien traite le problème général du véhicule à n roues, n étant entier ou fractionnaire, positif ou négatif, réel ou imaginaire. (Henri Bouasse)
  478. Le plus court chemin d'un point à un autre est de ne pas y aller (Philippe Geluck)
  479. Le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris. (George Wolinski)
  480. Le prix Nobel de la paix... Certains tueraient pour l'avoir, non ? (Jacques Dutronc)
  481. Le seul avantage de tomber en panne d'essence, c'est que la voiture est moins lourde à pousser que si le réservoir était plein
  482. Le temps d'exposition d'une photo est d'environ 1/100ème de seconde à la prise de vue, mais elle peut être d'un mois ou deux dans une galerie d'art
  483. Le type qui a inventé l'écriture à dû inventer la lecture tout de suite après, sinon, il aurait été vachement frustré
  484. Le type qui a inventé le téléphone était très frustré car il n'avait personne à qui appeler (Philippe Geluck)
  485. Les amis vont et viennent, les ennemis s'accumulent.
  486. Les amis vous aident à déménager. Les vrais amis vous aident à déménager les corps.
  487. Les artichauts, c'est un vrai plat de pauvres. C'est le seul plat que quand t'as fini de manger, t'en as plus dans ton assiette que quand tu as commencé ! (Coluche)
  488. Les avocats portent des robes pour mentir aussi bien que les femmes. (Sacha Guitry)
  489. Les bavards sont ceux qui vous parlent des autres.
      Les raseurs sont ceux qui vous parlent d'eux-mêmes.
      Ceux qui vous parlent de vous sont de brillants causeurs
    (Marcel Pagnol)
  490. Les bons chefs d'orchestre ont leurs partitions dans la tête. Les mauvais ont la tête dans leurs partitions.
  491. Les cartes routières fournissent tous les renseignements que l'on désire, sauf la façon de les replier.
  492. Les chances sur un million, elles se produisent 9 fois sur 10...
  493. Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout; les malchanceux, ceux à qui tout arrive. (Eugène Labiche)
  494. Les citations, c'est de la pensée en conserve :
     c'est pas cher, c'est pas toujours très bon, mais tout le monde en mange.
    (Nicolas Meyer)
  495. Les enfants, c'est comme les pets, on ne supporte que les siens
  496. Les enfants se rendent compte qu'il y a des invités à la maison quand ils entendent leur mère rire aux plaisanteries que fait leur père
  497. Les enfants sur le siège arrière sont parfois source d'accidents;
     Les accidents sur le siège arrière sont quelquefois source d'enfants.
  498. Les ennuis, c'est comme le papier hygiénique, on en tire un, il en vient dix. (Woody Allen)
  499. Les Etats-Unis d'Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence, sans jamais avoir connu la civilisation (Albert Einstein ? Georges Clémenceau)
  500. Les excuses, c'est le judo des pauvres. (Jean Yanne)
  501. Les fraises ont un nez et les mûres ont des oreilles. (Les Nuls)
  502. Les gags qu'on trouve parfois sur certains calendriers sont tellement nuls que la date qui les accompagne est souvent plus drôle.
  503. Les gardiens de la paix, au lieu de nous la garder, ils feraient mieux de nous la foutre ! (Coluche)
  504. Les gens les plus constipés sont souvent les plus chiants ! (Bruno Masure)
  505. Les gens sont moches, bêtes, gros et inintéressants ! Et rien qu'à l'idée de ce qu'ils pensent de moi à cause de ce que je pense d'eux, je constate également qu'ils sont médisants !
  506. Les hémorroïdes gagnent du terrain, les chercheurs se grattent la tête
  507. Les imbéciles pensent que tous les noirs se ressemblent. Je connais un noir qui trouve, lui, que tous les imbéciles se ressemblent. (Philippe Geluck)
  508. Les OVNI existent réellement, ce sont les incrédules qui n'existent pas.
  509. Les pas drôles s'envolent, les aigris restent
  510. Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu'elles concernent l'avenir. (Jacques Chirac dans Le Figaro Magazine, Février 1993)
  511. Les psychiatres, c'est très efficace. Moi, avant, je pissais au lit, j'avais honte. Je suis allé voir un psychiatre, je suis guéri. Maintenant, je pisse au lit, mais j'en suis fier. (Coluche)
  512. Les sado-masos sont particulièrement fidèles, car ils n’oublient jamais de se fouetter un bon anniversaire
  513. Les sourd-muets sont des gens très polis : Jamais un mot plus haut que l'autre !
  514. Les vieux, y en a trop. Une bonne solution consisterait à les tuer à la naissance
  515. Les voyages forment la jeunesse et déforment les valises.
  516. Les économies, c'est très bien. Surtout si vos parents les ont faites pour vous. (Winston Churchill)
  517. Lorsqu'un homme commence à soupçonner que son père avait peut-être raison, c'est généralement que son propre fils commence à lui donner tort. (André Birabeau)
  518. Lorsqu'un minable s'attaque à un autre minable, il faut s'attendre à une guerre ''inter-minables''...
  519. Lorsqu'un pauvre et un riche perdent tout, le pauvre se réjouit car il a moins perdu que le riche
  520. Maintenant, on peut carrément opérer sans anesthésie du tout. Si ! Si le chirurgien porte des boules quies
  521. Mieux vaux avoir la maladie de Parkinson que celle d'Alzheimer, ...
     car il est finalement préférable de renverser un peu son champagne plutôt que d'oublier de le boire
  522. Mieux vaut finir sa vie dans les bras d'une femme que dans les deux bras d'un fauteuil. (Bernard Shaw)
  523. Mieux vaut habiter une maison en L qu'un château hanté
  524. Mieux vaut se chauffer au caviar que de bouffer du charbon !
  525. Moi, j'ai baisé une femme... Je lui ai filé un rancard et je ne suis pas allé (Coluche)
  526. Moi, je ne me pose jamais aucune question. Je me demande d'ailleurs bien pourquoi ?
  527. Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache ! (Raymond Devos, extrait du sketch "Parler pour ne rien dire")
  528. Mon fils, si tu as besoin d'un coup de main dans la vie, n'oublie pas de regarder au bout de tes deux bras. (Andrée Maillet)
  529. Mon principal défaut est de ne croire que je n'ai que des qualités. Ma principale qualité est de connaître mon principal défaut.
  530. Ne buvez pas au volant : buvez plutôt à la bouteille (Les Nuls)
  531. Ne confondez pas "Les petits rats de l'opéra" et "Les petits rôts de l'apéro"
  532. Ne faites jamais l'amour le samedi soir, car s'il pleut le dimanche, vous ne saurez plus quoi faire. (Sacha Guitry)
  533. Ne frappez pas quelqu'un avec des lunettes. Frappez-le avec une batte de baseball.
  534. Ne parlez jamais de vous, ni en bien, car on ne vous croirait pas, ni en mal car on ne vous croirait que trop. (Confucius)
  535. Non seulement Dieu n'existe pas, mais essayez de trouver un plombier le dimanche. (Woody Allen)
  536. Nos importations viennent de plus en plus de l'étranger. (George W. Bush)
  537. Nous naissons nu, mouillé et affamé. Ensuite, les choses empirent.
  538. Nous sommes peu à penser trop, trop à penser peu. (Françoise Sagan)
  539. On a toujours tort d'essayer d'avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu'ils n'ont pas tort ! (Raymond Devos)
  540. On appelle défauts ce qui chez les gens nous déplaît, et qualités ce qui nous flatte. (Pierre Reverdy)
  541. On devrait construire les villes à la campagne car l'air y est plus pur!
  542. On dit d'un accusé qu'il est cuit quand son avocat n'est pas cru. (Pierre Dac)
  543. On fait des disques pour l'Ethiopie, et ils n'ont même pas de tourne-disque !
  544. On ne peut pas dire la vérité à la télé : Il y a trop de monde qui regarde. (Coluche)
  545. On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)
  546. On ne respecte vraiment plus rien :
     On riz d'oncle Bens, on se gausse des parents, on rigole des pistes de bowling, on se marre de café
  547. On tue un homme, on est un assassin. On tue des millions d'hommes, on est un conquérant. On les tue tous, on est un Dieu. (Edmond Rostand)
  548. Où cours-je ? Oh et bien j'irai où mes potes iront.
  549. Passez vos vacances au pôle nord : Payez une seule nuit et restez six mois.
  550. Personnellement, je ne veux pas d'enfants, mais les miens feront ce qu'ils voudront.
  551. Pire qu'une pierre dans la chaussure est un grain de sable dans la capote !
  552. Plus je grossis et plus je m'aigris. (Philippe Geluck)
  553. Pour faire de la littérature avec un grand L, il faut être quelqu'un avec un grand Q
  554. Pour les cérémonies du 11 novembre, il pleut tout le temps… on devrait faire ça au mois d'août. (Laurent Ruquier)
  555. Pour les missiles antimissiles, il y a les impôts. Pour le cancer, on fait la quête. (Pierre Desproges, Fonds de tiroir)
  556. Pour supprimer le racisme, il suffirait de supprimer les étrangers. C'est pas plus compliqué
  557. Pour vivre centenaire, il faudrait abandonner toutes les choses qui donnent envie de vivre centenaire (Woody Allen)
  558. Pour vivre heureux, vivons couchés
  559. Pour éviter d'avoir des fils ou des filles, faites l'amour avec votre belle-soeur, vous n'aurez que des neveux
  560. Pour être le meilleur, il suffit parfois que les autres soient moins bons. (Philippe Geluck)
  561. Pour être officier, il faut avoir été sous-officier, contrairement aux marins qui n'ont jamais été sous-marins (les papes non plus d'ailleurs)
  562. Pourquoi, en vacances, s'obstine-t'on à choisir douze cartes postales différentes alors qu'elles sont destinées à douze personnes différentes ? (Sacha Guitry)
  563. Proverbe Chien : Si ça ne se mange pas, Si ça ne se baise bas, Pisse dessus !
  564. Quand il lut quelque part que fumer pouvait provoquer le cancer, il arrêta de lire. (A. Kirwan)
  565. Quand il pleut de la merde, les malchanceux n'ont pas de parapluie
  566. Quand j'ai été kidnappé, mes parents ont tout de suite agi : ils ont loué ma chambre (Woody Allen)
  567. Quand j'étais plus jeune, je détestais aller aux mariages parce que mes vieilles tantes et mes grands parents venaient près de moi, me donnaient une grande claque amicale dans le dos en lançant un joyeux : "T'es l'prochain, gamin !".
     Ils ont arrêté cette stupide blague quand j'ai commencé à la leur faire aux enterrements !
  568. Quand je dis que ma richesse est intérieure je veux dire que mon argent est dans un coffre. (Philippe Geluck)
  569. Quand je pense à tout ce que je n'ai pas fait, à tout ce que je n'ai pas dit, à toutes celles que je n'ai pas eues, je me dis que c'est bien peu de choses à côté de ce à quoi je n'ai même pas pensé. (Philippe Geluck)
  570. Quand le vin est tiré, il faut le boire, mais généralement, quand le vin est bu, il faut se tirer
  571. Quand les riches font l'amour, ils ont énormément de plaisir ;
     Quand les pauvres baisent, ils ont énormément de gosses.
    (Patrick Timsit)
  572. Quand ma vie me semble triste et déprimante, je me met à la place des handicapés...
    Ma vie reste déprimante mais au moins, je suis bien garé !
  573. Quand mon verre est plein, je le vide. Quand il est vide, je suis plein, et quand je suis plein, on me vide, mais je me plains ! (Raoul Ponchon)
  574. Quand on aide un voleur à accomplir ses méfaits, on est complice.
     Quand on l'aide quand il a accompli ses méfaits, on est avocat.
  575. Quand on lit le journal, on aurait tendance à penser qu'on apprend ce qui se passe dans le monde.
     En réalité, on n'apprend que ce qui se passe dans le journal.
  576. Quand on n'a pas ce que l'on aime, il faut aimer ce que l'on a. (Gainsbarre ? Roger de Bussy-Rabutin ?)
  577. Quand on voit le dégat des pigeons sur les voitures, on remercie Dieu de pas avoir mis d'ailes aux vaches...
  578. Quand tout le monde a tort, tout le monde a raison. (Nivelle de la Chaussée)
  579. Quand tu fais de la chute libre, tant que tu vois les vaches comme des fourmis, il n'y a pas de quoi s'inquiéter.
     Quand tu commences à voir les vaches comme des vaches, il est temps de s'inquiéter.
     Et quand tu vois les fourmis comme des vaches, tu n'as de toute façon plus le temps de t'inquiéter
  580. Quand un philosophe vous répond, on ne comprend même plus ce qu'on lui avait demandé. (André Gide)
  581. Quand vous avez des ennuis, les gens qui vous appellent par sympathie le font surtout pour avoir des détails (EW Howe)
  582. Qui a coulé le Titanic ? Iceberg. Encore un juif. (Gainsbarre)
  583. Qui promène son chien est au bout de la laisse. (Gainsbarre)
  584. Qui veut déplacer une montagne a intérêt à commencer tout de suite
  585. Rappelez-vous que vous êtes unique comme tout le monde.
  586. Ray Charles a dit : "Je suis aveugle, mais on trouve toujours plus malheureux que soi... J'aurais pu être noir "
  587. Rendre l'âme, d'accord, mais à qui ? (Gainsbarre)
  588. Riches et pauvres ont en commun d'avoir des ennuis d'argent, mais ce ne sont pas les mêmes. (Robert Sabatier)
  589. Rien, ce n’est pas rien ! La preuve, c’est que l’on peut le soustraire. Exemple : rien moins rien = moins que rien !
       - (Raymond Devos, extrait du sketch "Parler pour ne rien dire")
  590. Rien n'est impossible à celui qui n'a pas à le faire.
  591. Rien n'est moins sûr que ce qui est plus incertain.
  592. Rien ne sert de partir à point, il faut courir plus vite.
  593. S'il fallait tolérer aux autres tout ce qu'on se permet à soi-même, la vie ne serait plus tenable (Georges Courteline)
  594. Sauf erreur, je ne me trompe jamais. (Alexandre Vialatte)
  595. Se coucher tard nuit. (Raymond Devos)
  596. Se tromper en disant quelque chose de faux, c'est peut-être dire quelque chose de vrai, sans le savoir
  597. Selon les derniers chiffres, 43 % des statistiques sont fausses.
  598. Selon les sondages, les Français consomment cinquante-huit rouleaux annuels de papier hygiénique par tête. Qu'est-ce qu'ils entendent par tête ? (Frédéric Dard)
  599. Si Adam avait été pédé, personne ne serait là pour le raconter
  600. Si l'avortement est un meurtre, la branlette c'est quoi, un génocide ? (Jean-Marie Bigard)
  601. Si la rivière est rouge, emprunte le chemin boueux
  602. Si le matin au réveil, lorsque tu contemples le sommet enneige éclaire par la douce et pale lumière du point du jour, en te grattant les couilles, tu en dénombres quatre, alors l'ennemi est derrière toi.
  603. Si les lentilles vous font péter, portez des lunettes. (Philippe Geluck)
  604. Si les poissons ne dormaient pas, à quoi servirait le lit des rivières ?
  605. Si les pétroliers transportaient de l'eau de mer, on s'en foutrait qu'ils fassent naufrage. (Philippe Geluck)
  606. Si ma femme doit être veuve un jour, j’aimerais mieux que ce soit de mon vivant. (Raymond Devos)
  607. Si on payait mieux les bénévoles, ça donnerait peut-être envie à plus de gens de travailler gratuitement. (Philippe Geluck)
  608. Si on renverse "canoë", ça donne "ënoac". Par contre, quand on renverse "kayak", ça reste "kayak".
     Mais de toute façon, on tombe à la flotte
    (Philippe Geluck)
  609. Si on établissait une statistique des gens qui écrivent leur nom en pissant dans la neige, on constaterait certainement qu'il y a nettement plus de Jo que de Jean-Sébastien
  610. Si quelqu'un vous dit : "Je me tue à vous le répéter", laissez le mourir. (Jacques Prévert ?)
  611. Si Superman est tellement malin, pourquoi met-il son slip par-dessus son pantalon ?
  612. Si tu donnes à un homme un poisson que tu as volé, il mangera une fois. Si tu lui apprends à voler, il mangera toute sa vie (D'après la Bible :
    "Donnez un poisson à un homme et il n'aura plus faim aujourd'hui, apprenez lui à pécher et il n'aura plus jamais faim. )
  613. Si tu employais une lessive qui fait vraiment disparaître toutes les tâches, tu serais plus là. (Les Nuls)
  614. Si tu ramasses un coquillage et que tu le portes à ton oreille, tu entendras la mer.
     Si tu le portes à ta poitrine, il entendra ton coeur.
    (Philippe Geluck)
  615. Si un chat retombe toujours sur ses pattes, et si une tartine beurrée retombe toujours du côté du beurre, que se passe-t-il quand on attache une tartine beurrée sur le dos d'un chat et qu'on les jette par la fenêtre ?
  616. Si un jour tu te sens inutile et déprimé, souviens-toi : un jour tu étais le spermatozoïde le plus rapide de tous.
  617. Si un homme ouvre la portière de sa voiture à sa femme, on peut être sûr d'une chose :
     ou bien c'est la voiture qui est neuve, ou bien c'est la femme.
  618. Si vos parents n'ont eu aucun enfant, il y a de fortes chances pour que vous n'en n'ayez pas non plus (Clarence Day)
  619. Si vos pieds coulent et que votre nez sent mauvais; vous êtes né à l'envers (Benny Hill)
  620. Si vous avez les yeux plus gros que le ventre, vous n'êtes pas près de trouver une paire de lunettes. (Pierre Dac)
  621. Si vous ne vous sentez pas bien, faites vous sentir par les autres. (Pierre Dac)
  622. Si vous pensez avant de parler, l'autre placera son bon mot avant vous. (EW Howe)
  623. Si vous voulez devenir mon copain, c'est facile : Il suffit de me donner 5000 francs.
     Par contre pour devenir mon ami, là, c'est autre chose : L'amitié c'est sacré. C'est 20000 francs.
  624. - Si vous étiez mon mari, monsieur, je vous servirais une tasse de thé empoisonné.
     - Si vous étiez ma femme, madame, je la boirais.
    (Winston Churchill)
  625. Soyez gentil avec vos enfants, car c'est eux qui choisiront votre hospice !
  626. Soyez réalistes : demandez l'impossible. (Ernesto Che Guevara)
  627. Sur Internet, tu peux écouter la radio tout en payant le téléphone (Anne Roumanoff)
  628. Sur le plus beau trône du monde, on n'est jamais assis que sur son cul. (Montaigne)
  629. Toi, là-bas, cite-moi deux pronoms ! - Qui ? moi ? - Très bien.
  630. Ton futur dépend de tes rêves. Ne perds pas de temps, va te coucher.
  631. Tous les blancs ont une montre, mais ils n'ont jamais le temps. (Proverbe africain)
  632. Tous les champignons sont comestibles, certains une fois seulement
  633. Tout ce que je demande, c'est une chance pour prouver que l'argent ne fait pas le bonheur.
  634. Tout corps plongé dans un liquide reçoit un coup de téléphone. (Maurice Roche ? Pierre Desproges ?)
  635. Un alcoolique, c'est quelqu'un que vous n'aimez pas et qui boit autant que vous (Coluche)
  636. Un ami, c'est quelqu'un qui sait tout de toi, et qui t'aime quand même. (F.W. Hubbard)
  637. Un ami, c'est quelqu'un sur qui nous pouvons toujours compter pour compter sur nous (François Périer)
  638. Un aveugle qui regarde à travers une loupe, il ne vois toujours rien, mais en plus grand, cette fois
  639. Un chef-d'œuvre de la littérature n'est jamais qu'un dictionnaire en désordre. (Jean Cocteau)
  640. Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi
  641. Un gars qui prétend chaque soir que le lendemain, ce sera la fin du monde aura forcément raison un jour.
     En tout cas, hier soir, il s'est planté !
  642. Un gentleman est un monsieur qui lorsqu'il rencontre une femme entre deux âges, opte pour le moins vraisemblable
  643. Un gentleman est un monsieur qui sait jouer de la cornemuse, mais qui s'en abstient. (Woody Allen)
  644. Un gynécologue sourd doit être capable de lire sur les lèvres
  645. Un homme passa une annonce : "Je cherche une femme".
     Il reçut une centaine de réponses. Elles disaient toutes la même chose : "Vous pouvez prendre la mienne !"
  646. Un homme parti de zéro pour n'arriver à rien, n'a de merci à dire à personne. (Pierre Dac)
  647. Un journal coupé en morceaux n'intéresse pas les femmes. Par contre, un femme coupée en morceaux intéresse les journaux. (Coluche)
  648. Un jury se compose de 12 personnes choisies pour décider qui a le meilleur avocat. (Robert Frost)
  649. Un mec qui est allergique aux boutons causés par son allergie n'est pas sorti de l'auberge
  650. Un programme informatique, c'est comme la masturbation : Quand on le fait, on pense que c'est bien, et après on se demande pourquoi on l'a fait
  651. Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...
  652. Un raciste, quand il commande un "Black & White", demande deux verres séparés. (Roland Magdane)
  653. Un ragot, c'est lorsque vous entendez dire du bien de quelqu'un que vous n'aimez pas. (Earl Wilson)
  654. Un suisse, c'est un gars qui, après avoir vu un film français, rentre chez lui dans sa voiture allemande. Il écoute les nouvelles d'Europe 1 sur sa radio chinoise. Il retire alors ses chaussures suédoises, et son costume italien, pour passer ses mules mexicaines. Il allume alors une pipe de tabac hollandais, et boit un bon café brésilien, engoncé dans son fauteuil danois. Il repose sa tasse autrichienne pour bien réfléchir à tous les étrangers qui envahissent la Suisse et qui mettent en danger l'économie nationale !
  655. Un trou noir, c'est troublant...
  656. Une auto-stoppeuse est une jeune femme généralement jolie et court vêtue qui se trouve sur votre route quand vous êtes avec votre femme.
  657. Une bouteille à moitié vide est à moitié vide (même si elle est à moitié pleine).
     Par contre, quelqu'un d'à moitié con l'est complètement
  658. Une canne à pêche est un bâton avec un crochet à un bout et un imbécile à l'autre. (Samuel Johnson)
  659. Une méthode facile pour sculpter un éléphant :
     prenez un gros bloc de marbre et enlevez tous les bouts qui ne font pas partis d'un éléphant.
  660. Une relation est un individu que vous connaissez assez bien pour lui emprunter de l'argent, mais pas pour lui en prêter
  661. Une station de métro, c'est l'endroit où le métro s'arrête.
     Une station de RER, c'est l'endroit où le RER s'arrête.
     Devant moi, j'ai une station de travail...
  662. Une voiture a 2 roues à l'avant, 2 roues à l'arrière, 2 roues à droite et 2 roues à gauche. Ça fait 8 roues, vous pouvez vérifier.
  663. Vous imaginez que si tout se passait à l'envers, les abeilles viendraient vous prendre le miel dans vos pots pour aller le remettre dans les fleurs
  664. Vu dans un bar :
    Ceux qui boivent pour oublier sont priés de payer d'avance, merci.
  665. Y a pas de grands, y a pas de petits. La bonne longueur des jambes, c'est quand les pieds touchent bien par terre. (Coluche)
  666. Y'aurait beaucoup à dire : phrase préférée des gens n'ayant rien à dire et qui sont obligés de faire semblant (José Duras)
  667. 6 mois de cachot ça parait très long mais j'ai trouvé une combine :
     En dormant 12 à 13 heures par jour je n'ai fait que 3 mois effectifs
    (Roland Magdane)

  668. A lire aussi : Une autre page avec de très BELLES CITATIONS...
    Facebook :
    Addthis :
    ShareThis: